Sainte geneviève des bois détruit au bulldozer : la fin d'une époque .... Bon anniversaire!

Publié le par le-furet-du-retail

le-furet-du-retail-carrefour 1-copie-1

''Carrefour Saint geneviève des bois passé aux Bulldozers ??? ''

 Incroyable un instant j'y ai cru et j'ai eu peur ! Maaaaiis non BON ANNIVERSAIRE Ste GENEVIEVE des BOIS ouvert le 15 juins 1963 ... mais ca vallait bien un petit scénario de retail fiction !

Via Twitter il y a dejà quelques temps  ( juin 2012) , j'étais tombé sur cette incroyable nouvelle. Un article écrit par le Blog ''je bosse en grande distribution'' http://www.jebosseengrandedistribution.com/ de ce qu'il pourrait arriver, c'est à dire la fin des grandes surfaces alimentaires traditionnelles. 


Une blague sympathique, peu crédible mais assez symptomatique de l'inquiétude ambiante des acteurs du commerce traditionnel - ''moderne'' - et des industriels devant la montée en puissance du cros canal, de la vente en ligne, de la fin du tout sous le même toit, et du désamour des Français pour le format qu'ils ont vénéré pendant 50 ans.

Dures nouvelles pour ces 50 ans avec trois chiffres simptomatiques : 

- le premier issus de l'étude shopperMind - groupe Altavia Mai 2013 ''shopping de crise ou crise du shopping'' qui révèle que 43% des français sont prêt à se passer totalement ou partiellement d'aller en HM ou SM en cas d'équivalent sur internet, dont 14% totalement ! ... et on y est presque.

- le deuxième issue de l'étude IFOP 2012 qui révèle que pour 69% des françaises les courses en grande sufaces sont une corvée... 

- enfin dernière chiffre que révèle Ph Moati ('observatoire société et consommation) : 55% des Français ne pense pas que les hypermarchés leur font gagner du pouvoir d'achat. Un chiffre qui sera confirmé par l'étude shopping de crise ou crise du shopping'' du groupe Altavia dont la révélations des résultats et enseignements devraient sortir avant la fin Juin. 


queue_caisse.jpg

 

 

 

Donc reprenons : CARREFOUR SAINTE GENEVIEVE DES BOIS - 1er hyper marché alimentaire du monde construit en 1963 - DETRUIT PAR DES BULLDOZERS ...

J'ai bondi de mon smartphone, j'ai halluciné, j'y ai cru ... 30 secondes.

Ensuite, naîf j'ai vu que cette prévision était pour 2033, soit 70 ans après sa construction. Ouf !

Cela m'a interpellé et ému car j'y ai cru par la symbolique et une certaine vérité incontournable et une révolution annoncée : la fin du commerce moderne dans sa conception vintage ''TOUT sous le même toit'' et comme dit Serge Moati du'' TOUS sous le même toit'' des années 70.

C'est inéluctable, et symboliquement la destruction ''fictive'' de Ste Geneviève des Bois, premier ''libre service'' de grande surface alimentaire (déjà à l'époque fruit de la bagarre entre l'épicier de Landerneau inventeur du concept libre service alimentaire Edouard Leclerc à Annecy et des génies Fournier et Deforey créateurs de Carrefour) est symboliquement merveilleusement choisie pour faire travailler notre imaginaire d'acteur du commerce : oui cela peut et va certainement arriver pour certains hyper qui devraient disparaître, comme l'ont fait les bureaux de tabac et autres stations-service, devenues trop nombreuses face à une mutation des habitudes de consommation!

 

images-copie-1.jpg


Détuire les murs ne veut pas dire la fin d'un commerce. Et finalement même si cela est fictif, je me dis que ce serait aussi peut être une bonne nouvelle.

La destruction des hypers signerait l'avénement d'une nouvelle ére du commerce. Et n'y voyons pas comme mon confrère que du pessimisme. Plutot que des logements sociaux (voir l'article) Carrefour y construira une nouvelle génération de magasins, certe pas des Carrefrour Planet .... mais adaptés aux nouvelles attente des shoppers.

Cela voudrait dire peut être aussi que la distribution française s'est adaptée aux évolutions du commerce moderne 3.0, que le N°2 mondial Carrefour s'est sortit de cette sale période qu'il traverse actuellement en prenant les bonnes décisions, avec son efficace et si emblématique Président Georges Plassat, en train de réussir le redressement de cette enseigne mythique.

Cela voudrait dire aussi que le commerce de deuxième génération mixant physique et virtuel est arrivé à maturité et complête plus que remplace le commerce traditionnel.

Le salut passe dans le mix virtuel / physique qui transforment actuellement nos vies et pas simplement le cross-commerce. Le monde se digitalise : ceux qui doutent encore sont illuminés, et lutter contre cette évidence conduira certainement à leur perte. Il n'ya pas de plan B... la digitalisation de nos vies est en marche.

Alors effectivement, Carrefour comme les autres enseignes détuiraient ces dinosaures de 25 000 m2 le record les ''hypermarchés'' ( Villiers en Bière) au profit de nouvelles surfaces de vente plus adaptées, revenant en centre ville, plus thématiques, et entièrement connectées. Le magasin physique restera toujours plébiscité par les clients refusant le 100% on line, mais certes plus sous la même forme.

Alors oui finalement j'aimerai bien que Ste Geneviève des bois soit détruite, mais uniquement pour y reconstruire un temple moderne dédié au commerce.. moderne. A l'enseigne CARREFOUR.COM

Notre société a su détruire les usines Renault de Boulogne Billancourt et de Citroên quai de Javel pour s'adapter, alors il n'y aucune raison que les hypermarchés ne connaissent pas aussi un jour cette mutation.

 

EN ATTENDANT BON ANNIVERSAIRE CARREFOUR et un grand bravo a toute l'équipe. En voyant ces images on revoit notre enfance.. ou aller à l'hyper était un grand moment de joie.

 

le-furet-du-retail-crf1-Keystone-France.jpeg

 

Billet d'humeur inspiré d'un article de mon excellent confrère Blog ''je bosse en grande distribution'' http://www.jebosseengrandedistribution.com/ 

Article : Un Hyper tire sa révérence

9h15. En ce 2 octobre 2033. Dans un paysage teinté par la brume, les premiers coups de pelles ont été lancé. Comme prévu, 70 ans après sa création l’hypermarché de Geneviève des Bois a tiré sa révérence. Une page de la grande distribution s’est tournée.

Une page d’Histoire et d’histoire.

Ils étaient ce matin près de 500 à venir voir ses murs s’effondrer. Anciens dirigeants, hôtes de caisses, managers, clients et curieux, ont souhaité immortaliser ce moment. Il faut dire que ces anciens temples de la consommation, désertés depuis 5 ans, font partie de l’Histoire. De LEUR histoire. Émotion oblige, certains y ont versé quelques larmes.

Une nécessité évidente.

Les rumeurs avaient été colporté depuis déjà de nombreuses semaines. Que faire de ces grands hypermarchés, rebaptisés hangar, aux abords des villes ? Ces bâtiments laissés depuis quelques temps en déshérence suscitaient effectivement de nombreuses interrogations. À l’heure où une crise du logement et une crise sociale font des ravages en France, le besoin des villes de disposer d’appartements en périphérie devenait une nécessité.

Comme un symbole.

Geneviève des Bois le premier magasin déchu résonne un peu comme un symbole. Lui qui avait fait la fierté de Carrefour - actuelle n°2 du secteur derrière Leclerc - au siècle dernier, est donc le premier à être rayé la carte ; qui devrait d’ailleurs en appeler d’autres. Des magasins de Toulouse, Rennes, Brest, Dijon, Saint-Étienne notamment devraient suivre prochainement.

Et après ?

Après avoir habité biscuits, conserves, choux et salades, ces terrains de près de 30 000 m2 devrait abriter prochainement un parc écologique. Le premier concept de ces jardins nouvelle génération, cher à notre ministre du redressement durable, va être construit. Fin des travaux prévue fin 2034.

La grande consommation va donc tirer un trait définitif sur le libre-service de masse. La menace pesait depuis longtemps, mais peu pensaient véritablement que cela arriverait si vite. Une page se tourne.

Publié dans billet d'humeur

Commenter cet article

eatbigorgohome 19/05/2015 08:27

I really think that one of the best articles is this one. It has everything. I needed this information to prove wrong my teacher. I knew this was happening. But my teacher did not agree with me. Now, he'll know I was right! Thank you!