Où en sont les enseignes en terme d’applications mobiles par le site marketing et le Furet.

Publié le par le-furet-du-retail

le-furet-du-retail-amazon-1-copie-1.png

Pour Elisabeth Exertier, dirigeante du site marketing  interviewée par le Joujrnal du Net « on assiste à une formidable accélération des initiatives mobiles par la grande distribution depuis 2010. Tous les acteurs sont présents, influencés par l’émulation de la concurrence, mais également les retours d’expérience des distributeurs américains ».

Souvent encore en version ‘’béta’’ ou en mode exploratoire, il n’est pas sûr que la multitude des applis mobiles dédiées au commerce soient toutes définitives ou encore parfaitement adaptées aux attentes shopper, et il est encore un peu tôt et difficile de dégager les grandes tendances. Elle s'adressaient aux early adopters, mais cela progressent.

Mais on voit des initiatives déjà largement récompensées comme l’application iphone Hourra mise en place comme simple outils de différentiation par le pure player de la vente en ligne du groupe CORA en décembre 2012 et qui comptait déjà à Fin janvier 2011 16 000 téléchargements et 1300 commandes avec un panier moyen de 190€ (source Nicolas le Hérissier DM hourra.fr - interview JNN).

Il est vrai que depuis cet inventaire du site marketing (nov. 2011) les choses ont encore évoluées ( tout va trop vite dans cette ré-évolution) et le modèle extrême d'application m-commerce à été franchis par AMAZON  début décembre aux US : une appli  de 'parasitage' de vente dont l’audace laisse perplexe. A voir Shopping cross canal : Amazon jette le pavé dans la mare avec une offre promo qui fait trembler le commerce.

Pour compléter l'analyse sur cette application Amazon, et sa légalité en France, j’ai consulté mon juriste péféré, et pour lui il n’y a aucune illégalité à ce ‘’piratage’’ d'un magasin physique par un acteur leader du 100% on line …Cela promet dans la guerre concurrentielle.

Les investissements en terme d’application dédiées au commerce doivent donc être mesurées tant on a encore du mal à voir jusqu’où l’utilisation du smartphone dans la main d’un shopper va aller.

D’autre part, la vraie question étant ‘’in fine’’ que l’on aura peut-être rapidement plus besoin d’application pour utiliser son smartphone en magasin. L’usage de ce terminal mobile connecté en permanence (en ‘’zapette’’ de web nomade) sera le même en magasin que l’usage de l’ordinateur à la maison : googlelisation par moteur de recherche, mots clés, comparatif prix, géo localisation, recherche de promo en cours, (voir mon interview connected store :  L'usage des smartphones en magasin sera le même que celui que l'on a avec son ordinateur à la maison. ).

On assiste même à l'émergence de projets ''outil communautaire dédié'' à l'étude et testé par des géant comme WALLMART en train de mettre en place un réseau social pour les 200 000 000 clients hebdomadaires... de l'enseigne. Installer une discussion entre l'enseigne et ses clients et même entre les clients communautaires à l'intérieur même du magasin... J'y consacrerai mon prochain article sur ce blog on vit une époque formidable.

 

Elisabeth Exertier, PDG de l'agence de pige publicitaire Le Site Marketing, commente donc "une accélération énorme" des initiatives mobiles de la grande distribution depuis 2010, également amplifiée par l'émulation de la concurrence, et l'inventorie. "Tous les acteurs ont au moins une présence sur le mobile, au travers d'un site ou d'une application.

  Logo-Le-Site-Marketing-copie-1[1]

 

Les services mobiles développés par la grande distribution

 
 

Enseigne

Site mobile

Application(s)

 
 

Auchan

Non

MyAuchan (promotions, liste de courses, géolocalisation), MyShop' List (liste de courses), Auchan Drive (retrait courses/m-commerce) Auchan Okabé (visite virtuelle de magasin), Auchan Traiteur (m_commerce de produits traiteurs).

 
 

Carrefour

Oui

Carrefour fidélité (carte fidélité dématérialisée), Carrefour Mes Courses (liste de courses, m-commerce), Carrefour Catalogue (catalogues en ligne, liste de courses), Carrefour Cook (idées recettes et génération de listes d'ingrédients), Carrefour Spectacles (m-billettrie).

 
 

E. Leclerc

Non

Qui est le moins cher ? (comparaison de prix), Zero Prospectus (catalogue), Le Manège à Bijoux (catalogue), LeclercDrive (retrait courses/m-commerce), Leclerc la borne (services dédiés aux véhicules électriques), E.Leclecr Carburants (comparaison de prix des carburants), Energeo (prix carburants pour les professionnels), Scan 2D (logiciel de lecture de codes barres).

 
 

Géant Casino

Non

mCasino (liste de courses, géolocalisation magasins), S'Miles (services comptes de fidélité S'Miles).

 
 

Intermarché

Oui

intermarché (catalaogue, géolocalisation magasins, liste de courses), Intermarché PME (services à destination des entreprises).

 
 

Monoprix

Oui

Monoprix Courses (m-commerce), S'Miles (services comptes de fidélité S'Miles).

 
 

Cora

Non

Carte Cora (carte fidélité dématérialisée), Cora Cafeteria (conseils diététiques, recettes, géolocalisation), Houra.fr (application m-commerce du cybermarché de Cora).

 
 

Magasins U

Oui

Aucune.

 
 

Franprix

Non

Ma liste de courses Franprix (liste de courses), Franprix scan (scan de codes barres)

 
 

Source : Journal du Net / Le Site Marketing

 

 

Cette liste n’étant pas exhaustive (nov. 2011).

Autre acteur de veille sur ce phénomène émergeant des applis m-commerce, Eliott Reilhac Co-fondateur de Distribeo, qui édite l'application de lecture de codes-barres en magasin Scanbucks, distingue deux types d'approches de la présence des enseignes sur les téléphones.

-       "Certains comme Casino ont opté pour un portail global à partir duquel l'utilisateur a accès à l'ensemble des services proposés sur mobile.

-       D'autres comme Carrefour ont préféré développer une application par service."

-       Selon lui, la première approche relève davantage d'une stratégie de fidélisation, la seconde étant plutôt symptomatique d'un objectif de recrutement de nouveaux clients.

-       Leclerc est l'enseigne qui dispose du plus grand nombre d'applications avec 7 programmes sur mobile. A noter également que Leclerc à décliner son concept de comparateur ‘quiestlemoinscher.com’ en m-commerce. Le nombre de téléchargements dans les premiers mois de sa mise en ligne dépassant les 60 000.

-       A l'opposé, les Magasins U disposent d'un site mais d'aucune application. Un retard que l'enseigne chercherait actuellement à combler. L'iPhone restant le premier OS mobile visé par la grande distribution. Sur les 7 applications de Leclerc disponibles sur iPhone, 3 ont été portés sur Android.

 

Selon Elisabeth Exertier, la plupart des enseignes visent désormais une présence sur iPhone et Android. L’évolution de ce dernier OS en 2011 commençant à devenir significative, même si les possesseurs d’Iphone sont plus mobinautes et acheteur via le smartphone que les possesseur de Android.

 

Enfin pour conclure, prenons l’exemple de l’application QR Commerce de Tesco à Seoul .

Pour rappel, des vitrines virtuelles placées dans le métro de Séoul et maintenant dans les abribus à généré 900 000 téléchargements en 8 mois, et fait progresser les ventes en ligne du distributeur de 130%. Ne nous trompons pas de débat, le seul but de ces vitrines étant de créer un "call to action" événementiel et à fort buzz immédait incitant à télécharger une appli distributeurs, que l'on peut utiliser ensuite depuis n'importe où.

 

Le dernier élément à suivre de près pour le m-commerce étant pour moi l'évolution du comportement d’achat des foyers via les drive.

Aprés avoir eu le succès que l’on connait en 2011  le drive (commande en ligne web, prise de la commande directement sur un quai dédié du magasin ou entrepot - 1 580 000 foyers ont utilisés le Drive en 2011 source Kantar World panel) , les acheteuses sont en train de migrer leur caddie de l’ordinateur vers leur smartphone. Elles peuvent ainsi passer leur commande depuis leur terminal mobile où qu’elles se trouvent, même dans le métro.

Tout est donc prêt pour passer à une utilisation massive du smartphone dans nos habitudes d’achats au quotidien.

 

Publié dans m-commerce strategy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

réparation iphone 4 24/06/2014 06:10

On en veut encore avec autant d\'humour. Sympa.

http://www.greof78.fr 20/06/2014 10:24

On en veut encore avec autant d\'humour. Sympa.

réparation iphone 5c 01/06/2014 04:20

On en veut plus avec autant d\'humour. Merci.