Consommation des media : les écrans vont maintenant par deux ... voir plus si affinités.

Publié le par le-furet-du-retail

url-copie-1.jpg

Là aussi c'est le signe d'un passage de cap dans les ''marketing process'', et qui me pousse toujours plus loin dans ma théorie ''époque charnière''. Pas mieux, ni moins bien qu'avant ... mais une mutation dans la consommation y compris des médias et à laquelle il va falloir s'adapter, et passionnante .

35% des français sont donc multi-écrans devant la TV.

 Enfin un chiffre qui prouve qu'avoir deux écrans face à soi n'est plus un signe de ''geek-itude''. Les français sont ''multi screen''... c'est le résultat d'une étude SFR régie groupe M réalisée en décembre 21012, et qui confirme ''chiffres à l'appui'' ce que l'on constate facilement chez nous .. à la maison ...et tous les jours. En effet quelle famille normalement constituée n'a pas ses enfants, son époux, son épouse en train de pianoter qui sur son smartphone, qui sur son PC portable, qui sur sa tablette tout en regardant un film à la TV.  Fini la dénomination ''Bobo'', ''geek'' ou ''early adopter'' ... la fièvre des écrans à gagné tout le monde.

url-copie-2.jpg

Et c'est une réalité qu'il va falloir prendre en compte dans la constitution des plans média ( pas étonnant que cette étude soit initiée par le groupe M, leader mondial de l'achat d'espace pour son client SFR) ... Et c'est aussi une excellente opportunité pour les média qui peuvent trouver dans ce couplage ''interactif'' une opportunité de rebond face à une défréquentation générale des médias ''dits'' classiques au profit du web.

Avant on parlait de couplage média ''classiques'' dans les plans des annonceurs : un couplage radio - affichage, radio - tv , radio - distribution prospectus en boite à lettres .... c'était classique et se mesurait finalement assez facilement. Cela à fait la fortune des acheteurs d'espace publicitaire. Car un seul média n'était jamais assez sufisant pour l'optimisation du sacro saint GRP ... (répétition du message sur couverture de la cible). Il fallait donc doubler voire tripler le type de supports en fonction de ses objectifs pour être sûr d'activer une cible. Ca sera toujours vrai mais beaucoup moins facile avec un complément ''mobile''. 

Changement d'époque : aujourd'hui le couplage se fait directement à domicile via écrans interposés ... et avec une interactivité immédiate ... coup de gueule, vote, achat, recherche d'information ... un terrain infini pour les marques.

01_light.jpg

 

Les faits mesurés : 

35% des français utilisent au quotidien un deuxième "écran" (ordinateur, smartphone ou tablette) lorsqu'ils regardent la télévision chez eux. 

 - 60% des répondants sont des multi-screeners hebdomadaires.

- Seuls 21% des sondés indiquent ne "jamais" consulter leur ordinateur, leur smartphone ou leur tablette alors qu'ils sont en train de regarder un programme à la télévision.

C'est avant tout l'ordinateur qui est plébiscité pour ce double visionnage pour 87% de ses adeptes, contre 65% pour le mobile et 29% pour la tablette (ca qui est normal vu le taux de pénétration de ce support nouveau venu dans la palette.... mais qui va supplanter tout les autres).


Si toutes les tranches d'âge sont concernées, les 35-49 ans sont les plus nombreux à pratiquer le double écran.

Et dans la majorité des cas, 63%, les informations consultées en parallèle à la télévision n'ont rien à avoir avec le programme audiovisuel: il s'agit principalement de consultation des mails, de navigation sur internet, de jeux ou d'actualité en ligne.

 Néanmoins, 37% pianotent sur un autre écran que la TV qu'ils regardent ... et en relation avec ce qu'ils regardent....  Ce qui n'est pas abordé dans cette étude, mais qui commence à être mesuré par ailleurs, c'est l'influence importante des réseaux sociaux pour l'audience TV  ...

url-copie-6.jpg

On sait que par ailleurs que Twitter commence à être un excellent complément à la TV (pour mémoire 5 500 000 comptes Twitter actifs en France en 2012) :

- les émissions de grande écoute comme politiques, incitent de plus en plus les téléspectateurs à réagir via twitter avec un hashtag spécifique ... #kholanta...#onpc ... pour donner son avis sur l'émission ou poser des questions...

- mais les téléspectateurs n'hésitent pas aussi de leur côté à créer en instantanné des ''hashtag'' spécifiques pour commenter en direct l'émission. Un ''café du commerce'' en temps réel... qui peut faire peur aux chaînes.. mais qui est aussi un extraordinaire outil pour mesurer en temps réel l'audience d'un émission de manière qualitative... 

Là aussi le groupe M connait bien : il fallait attendre le lendemain à 9 heures pour connaître les audiences des émissions de la veille en ''quanti",et mesurées par l'Audimat de médiamétrie ... Dorénavant avec twitter, c'est à la seconde près que l'audience est mesurée mais également ''l'humeur'' de ceux qui la regarde. 

url-copie-5.jpg

Un exemple ?

Le record détenu par TF1 pour les NRJ Awards ... le 14 janvier avec 1 450 000 tweets échangés pendant l'émission. Et le mot NUTELLA à été celui le plus utilisé lors des NRJ music award... les ados installés devant la TV ''tapant dans le pot de Nutella'' devant le suspens des awards.... et en échangeant avec leurs ''twittos'' préférés.

url-copie-4.jpg

Les grand shows cathodiques se commentent simultannément via twitter sur son smartphone, sa tablette... la télévision sociale. 

Autre exemple : Auchan sponsor de l'émission TOP CHEF. Mesagraph, startup qui achète à Twitter les données dont elle tire des statistiques qu'elle revend ensuite aux chaînes, à mesuré que la marque AUCHAN avait été la marque la plus citée en france sur Twitter en 2012 ... effet de son sponsoring à top chef...

 

url-copie-7.jpg

 

Twitter à misé sur ce phénomène pour caler son modèle économique... a voir link sur http://www.challenges.fr/high-tech/20130307.CHA6987/twitter-s-invite-a-la-television.html. 

Donc enfin : les marques, les médias et les réseaux sociaux ont trouvé une veine lucrative ... nous sommes tous devant plusieurs écrans en même temps et nous pouvons interagir entre tous instantanément .... 

Youpi... on va s'amuser et les ROI vont devenir plus simples (peut être) à mesurer.

 

L'étude a été réalisée en décembre dernier auprès de 1.255 internautes âgés de 16 à 65 ans.

Source http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/03/15/97002-20130315FILWWW00571-35-des-francais-sont-multi-ecrans.php 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

hwisetravel 16/05/2015 11:54

Thanks you for another great article. Where else could anyone get that kind of information in such a perfect way of writing? I have a presentation next week, and I am on the look for such information.

electricien 26/03/2015 14:23

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

http://www.carpediemfrance.fr 20/06/2014 06:27

Merci beaucoup pour ce post. Merci.