Marignane, Melun, la Fnac ouvre des magasins … Virgin les ferme : un signe fort !

Publié le par le-furet-du-retail

le-furet-du-retail-fnac-marseille-aeroport-1.jpg

C’est un signe… encore un nouveau magasin Fnac ... et pas n’importe où … dans l’aéroport Marseille-Provence. Un concept ''convenience'' basé sur la spécificité du trafic nomade, pressé ... mais tactique et opportun. 

Bon vous me direz ce n’est pas nouveau, c'est un endroit ‘’de flux’’ hyper stratégique où la Fnac avait déjà posé du M2 par le passé ou plus récemment par ex comme à Roissy ouvert en Juillet 2011 ou St Exupéry ? (4 autres ouvertures prévues en aéroport avant fin 2013).

Oui vous répondrai-je, mais dans ces périodes où les annonces sur Virgin, Game, HMV (beaucoup d'anglais me direz vous...) sont traumatisante, et que l'on acccuse à tort et à travers les ventes en ligne ... j’y vois plein de signes encourageants à la fois pour la FNAC mais plus globalement pour l’évolution du commerce en général.

Savoir s'adapter sera la clé à condition d'anticiper, d'en avoir le temps.. et l'argent ! Après ce formidable souffle d'un Tsunami numérique balayant tout sur son passage. L'agilité doit être de mise ... comme avoir la capacité de s'adapter efficacement et sans détour, à la nouvelle configuration d'un commerce ''new-deal''.


le-furet-du-retail-fnac-marseille-aeroport-2.JPG

 

1/ Marseille Provence, savoir être là où les gens se trouvent : 8 200 000 Passagers an … la plus forte progression des aéroports en France pour 2012.


Fnac envoie ainsi des signes toujours encourageants en adaptant ses formats à la réalité d'une évolution ''sociétale". Ne pas rester sur un seul format pour continuer à exister sur un réseau de magasins ''physiques''. Coller au terrain, s’adapter en format ‘’d’usage’’, et faire valoir son autorité sur le dernier mètre… là où les pures players seront toujours les plus faibles.

Après les centre villes et Melun (voir mon post  Avec son format ''centre ville'', la FNAC relance la bataille de la proximité géographique et relationnelle.  ) avec des formats de proximité et connectés, le lieux de flux. Beaucoup s'y intéresse. L’opportunité des gares et  Aéroport, c’est un nœud de flux et de visibilité. Certes contrairement au retour en centre ville, là pas besoin d’être hyper connecté, les clients sont pressés et veulent tout, tout de suite…  

Mais avec le ‘’click & collect’’ vous pourriez aussi commander en ligne et passer le prendre dans votre magasin situé sur votre lieux de passage. Je ne sais si cela est prévu pour ce magasin précisément mais j’y vois une opportunité de taille.


2/ Superbes palette d'Enseignes pour l’aéroport Marseille Côte d’azur : un projet ambitieux de repositionnement en centre commercial en train de réussir.


281613_452241431503654_646396636_n.jpg

 

Les gens deviennent de plus en plus migrants et connectés … indépendamment du web, il faut donc savoir être là où ils transitent puisqu’ils viennent moins ‘’chez vous’’. A fortiori sur les CSP+ et actifs.

Marseille Provence travaille depuis 5 ans à l'amélioration de son offre commerciale et sa posture internationale. Et également aux moyens d’optimiser son modèle économique.

Mais c’est aussi en essayant d’élever sa zone en ‘’centre commercial’’ de proximité en banlieue Marseillaise mais également Aixoise, car la zone de chalandise est intéressante.


un-burger-king-va-ouvrir-a-l-aeroport-marseille-pr-copie-2.jpg

 

Un point réussi avec par ex . Burger king, qui peut attirer un trafic local ‘’non voyageurs’’. C'est le retour de cette enseigne mythique, dont les fans n'hésitaient pas à se payer des voyages de groupes à Londres pour se payer le célèbre "Whooper"" aux oignons frits.


3/ Fnac, Starbucks, Burger King, Casino shop, Brioche Dorée, Grand format pour Relay et … OM Café : c’est du lourd !

le-furet-du-retail-fnac-marseille-aeroport-4.jpg

 

Marseille Provence à su attirer les meilleurs... à part Muji.. qui manque...

Pour FNAC il est stratégique de se trouver à côté des enseignes qui ont de l’expérience ou un pouvoir d’attractivité fort, mais c'est intéressant aussi pour ces enseignes d'avoir ''une Fnac'' même si je pense des négos ont du être menées avec Relay pour adapter l'offre et ne pas se vampiriser. Les enseignes présentes à Marignane sont représentatives et il était important d’y être.


le-furet-du-retail-fnac-marseille-aeroport-3.jpg

 

4 / Pendant un an Marseille capitale Européenne de la culture : incontournable pour l’agitateur d’idées…

image-20emissions_0-copie-1.gif


On ne peut pas penser que l’ouverture de la Fnac à l’aéroport Marseille Provence n’ai pas non plus un rapport avec l'intérêt stratégique que représente ce formidable événement pour la cité Phocéenne.

Et même si la Fnac ‘’centre ville’ de Marseille tirera plus de bénéfices sur l’aspect ''partenaire culturel'' lors de cet événement, il est incontestable qu’avoir pris position à l'aéroport compte tenu de la visibilité stratégique sur le flux généré à cette occasion  est tactique... et malin.

 

5/ Fnac Aéroport : un format adapté à la rapidité et au loisirs nomades.

Ce qui m'a frappé dans cette Fnac comme à Roissy, c'est son ouverture totale sur le hall d'aérogare, sa clareté gagnée en éliminant le noir certes historique mais ''plombant'. 


roissy2.png


Ici on déguste de la musique avec un bar à musique, des essais de casques, de la musique en CD (old school...) mais toujours là ... On sent une économie dans le matériel merchandising épuré sans grande originalité, mais efficace.

 

Contre exemple de Virgin : c'est en investissant plutôt qu'en se resserrant que la Fnac avance. 

Cela avait clairement été annoncé par A. Bompard dès sa prise de la Présidence  : offensif à tout prix. Les lecteurs de ce blog savent que j'aime la Fnac mais j'essaie d'être objectif face au discours ambiant. Il ne faut pas faire d'optimisme et rester réaliste par rapport à la conjoncture.

J'ai vu Virgin tomber en plein vol, faute d'avoir pu adapter son format mégastore XXL qui a eu son succès en son temps, mais n'a pas sut prendre le virage du numérique, de la proximité, de la dématérialisation de la relation ... alors qu'il y était roi ... par barrière culturelle et financière. 

Amazon va connaître ses premières difficultés, certaines études récentes montrant que sa part de marché diminuant naturellement dans certains états américains lui imposant d'appliquer les taxes locales ... et répercutées donc sur les prix... comme par hasard.

Bref plein de signes qui montrent que rien n'est figé dans le marbre alors soyons optimistes tout de même en appréçiants les signes... positifs.


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

couchtravels 16/05/2015 11:54

Quality content is the crucial to invite the visitors to visit the site, that's what this website is providing.