''best practice de l‘été #1'' du Furet : ‘’A new mobile shopping experience’’by Google & Stewart Bernard.

Publié le par le-furet-du-retail

video-google-3-copie-1.png
Le furet à l’habitude de beaucoup parler … mais là c’est l’été.  
L’inspiration est là, l’envie aussi, mais pour vous délasser tout en vous enrichissant et en vous nourrissant (j’espère) de best practices, de case study ludiques nous expliquant tout ce qu’il est en train de nous arriver, je vais essayer d'être ''sympas'' et intéressant via l 'image et la vidéo.  Et puis cela vous fera réviser votre anglais … car avec des vrais best practice en Français excusez moi …  on risque de ne pas de tenir l’été.
Je vous proposerai durant ce mois d’aout, les vidéos ou montages ludiques de ce qu’il me semble remarquable et fondamental dans l’actualité du retail, du shopper et de la ré-évolution annoncée du commerce ATAWAD *. 
J’y ferai un petit commentaire ou une petite analyse et rien de plus.
Détendez vous c’est l’été. Place aux images !
*Any Time, Any Where, Any Device.
Episode One :
video-google-1.png
Je vous propose en Vidéo N°1  : 'A new shopping experience vue par Google', avec cette grande simplicité et facilité qu’à toujours eu Google à être didactique en image. Un digest Google de chiffres (Oct 2011) sur le device mobile.
En vidéo N° 2, le digest le plus complet et le plus récent que je connaisse sur les chiffres du mobile (au niveau monde) par Stewart Bernard Prod. publiée le 21 juil. 2012...
Le mobile,  la mobilité, le nomadisme digital,  le m-commerce, le web mobile ... personne ne l’a vu arriver si puissamment depuis 2011 dans une révolution du commerce déjà en marche et concentrée sur les attaques du e-commerce. On ne l'attendait pas aussi puissant par son indépendance de connexion nomade, et surtout pas à la vitesse que cela a pris dans les comportements shoppers.
video-google-6.png 
Pourquoi ? parce que la révolution annoncée c’était le web, le e-commerce.
Dans notre culture digitale (pourtant récente) de l’ordinateur et du digital, le binome ON / OFF nous suffisait et on mesurait le danger à la propension des shoppers d'aller de l'un a l'autre.
Les chiffres étaient à peu près maîtrisés : 60 à 70%  % des shoppers ayant commencé une expérience d'achat en ligne la concluait dans le magasin. Web to store, Store to web .... 
Dans cette première génération de e-shoppers, nous avons tous eus de bonnes expériences en achat en ligne mais aussi ... des mauvaises.
Et donc l'idée de s'informer avec tout ses nouveaux moyens à notre disposition avant d'aller faire la ''transaction'' en magasin - ou on line - nous allait bien. On négociait un peu avec le vendeur en sortant des prix issus de moteurs de recherches ? Vendeur médusés et pas aimable parcequ'il savait que c'était sa rém... qui allait diminuer s'il acceptait votre négo.
Et cela nous allait bien. On était informé, et rassuré par le point de vente 'physique'.
 Ces chiffres s'étaient peu ou prou stabilisés... jusqu'à l'arrivée du smartphone, de son taux d'équipement ( 35% en France à mid year, nous en étions à 21% en Janvier 2011... ) et de son utilisation lors de l'acte d'achat ''hand web top "
 
 video-google-4-copie-1.png
Et là tout le monde tremble parce que finalement la révolution attendue ''par la porte'' est arrivée ''par la fenètre''. Par le mobile plus que par l'ordinateur (bientôt ce mot deviendra ringard ;°) .... Le device mobile c: 'est lui le grand perturbateur !
Steeves Jobs est passé par là, d'abord en démocratisant l'usage du smartphone dans notre vie quotidienne donc aussi notre vue sur le commerce et dans notre façon d'acheter.
Puis il a mis une deuxième couche avec l'ipad, démocratisant encore plus le mode d'usage tactile et renvoyant le 'clavier' au bureau... Apple à mis 2 ans pour vendre 67 000 000 d'Ipad (à fin déc.2011. Il s'en ai déjà vendu 15 000 au 1er trimestre 2012...) Il avait Mis 24 ans pour vendre 67 000 000 d'ordinateur !
Conséquence : le showrooming à été déclaré 'ennemi N°1 par Best buy'', Amazon fait trembler l'amérique ...
Les réponses tout cela : muter à 100% en mode ATAWAD et transversal.
Comme le shopper qui se fiche royalement des canaux (il les a intégré et ne comprend plus quand une enseigne n'a pas une réponse homogène)  il a une vision globale du commerce. Et il n'attend aucune rupture dans son process d'achat.
Et le mobile est la pièce centrale, le pivot de la future relation  ...
Bonnes vacances. Profitez en pour ouvrir votre profil Twitter vous verrez c'est pas si compliqué, ludique, et trsè enrichissant...
Bronzez serein ... le Furet vous a amené un petit angle sympathique pour réfléchir à notre futur. 

 

Publié dans m-commerce strategy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article