le #e-commerce en #Chine : analyse et données principales ... attention explosion prochaine !

Publié le par le-furet-du-retail

le-furet-du-retail-e-commerce-chine--tmall-2.png

A l'image de ce beau bébé bien joufflu, le e-commerce Chinois à des raisons de sourire et de croire en sa destinée ... Perso le Furet, je ne sais pas quelle idée m'a pris d'essayer de comprendre comment cela se passait là bas ... mais j'avoue de grosses migraines ... et avoir le tournis devant tous les onglets se succédant sur mon navigateur tant le recoupement de chiffres et d'info sur ce marché n'est pas simple ... un étourdissement devant cette immensité et densité d'offre. Et des typos des sites pas faciles à déchiffrer .... lol.

le-furet-du-retail-e-commerce-chine--taobao-4.png

Pour faire ses recherches ... beau mais pas simple !


Impressionné aussi par les incroyables progressions du e-commerce chinois depuis 5 ans... avec des projections qui donnent le vertige : un rouleau compresseur!

Et surtout, comme pour tout en chine, ils sont ''hors schémas''... ceux auxquels nous ont habitués les Amazon, Paypal et autre eBay.... acteurs leader dans ''l'autre monde'' et qui devraient souffrir localement (PDM Amazon Joyo 3%...).

Avec cette problématique que Jeff Bezos à compris:  si l'on existe pas rapidement sur ce marché Chinois ... on n'existera pas sur le plan mondial.


Pour se donner une première idée : tous commerces confondus, l'Asie représentera 41,4% des ventes Grand Public Mondiales dès 2016, dont 23% concentrés sur la seule Chine (vs 9,9% en 2012). On comprend que les entreprises, les marques, et les pure players se battent pour exister sur ce marché à l'heure où nos économies occidentales souffrent. Et je pense qu'elles souffrent aussi parceque la majorité des investissements se font là bas et plus chez nous... 

Et il faut prendre deux dimensions : 

- 1/ localement les volumes sont hallucinants, y faire des affaires sera difficile mais les gagnants seront largement récompensés pour les 30 années qui viennent.

- 2/ les sites chinois ne vont pas se contenter de leur marché local .. ils comptent bien à l'image d'Alibaba imposer leur modèle sur le plan mondial. Etre référencés sur leur'' plate forme'' et places de marché sera vital ... 


Et là aussi vous connaissez ma devise : 2013 année charnière... 

 Eh bien en préambule, cela se confirme une nouvelle fois : actuellement N°2, c'est en 2013 que la Chine devrait devenir le premier marché mondial du e-commerce devancant son     ''géniteur" les Etats Unis d'Amérique : 


le-furet-du-retail-e-commerce-chine-6.png

Comme les tours de Pekin... ca s'élève ''grave'' et il y a des tours qui montent plus vite que d'autres ... l'incroyable lenteur de la France et de l'Allemagne pourtant si dynamique.


Donc pour moi, qui après le marché US, veut essayer de comprendre cette plaque tournante du e-commerce, pas simple de s'attaquer au sujet : Mais il faut bien prendre la bobine par un bout ... et essayer de dérouler. 


 

 

Très globalement ce que j'en retiens en premier abord en vision 360 : 

a/ TOUT EST IMMENSE ... ( une litote je commence mal ) ... Commencez par regarder les profondeurs de gamme d'un site de e-commerce chinois c'est infini. Le site Tmall.com (Groupe Alibaba - vente en ligne ''bazar'' hors alimentaire) revendique 70 000 marques référencées pour 180 000 000 de clients du siteTaobao la market place de Alibaba CtoC (équivalement local de eBay mais avec 90,4% du marché... contre 0,6% pour eBay...) revendique 6 000 000 de e-commerçants (pro et particuliers) sur son site.

Pour vous amusez testez le rayon ''sneaker'' fashion : http://renben.tmall.com/?spm=3.1000473.361920.4.zyHdZ9&scm=1003.3.12002.99&acm=12002.1003.0.0.0 


800px-Alibaba_group_Headquarters.jpg

le headquarter Alibaba in Hangzhou

b/  les sites de e-commerce sortent des frontières Chinoises (comme si la zone de chalandise locale n'était pas assez grande....) le site de produits électroniques 360buy Jingdong Mall (www.360buy.com) livre dans 35 pays dont les USA, le Canada, la France, l'Allemagne.... prix en us$. Là aussi l'expérience de Alibaba sur le plan mondial à donné des idées... 

c/ ils ont de l'expérience : en effet ce n'est pas nouveau et les dates de création des leaders actuels n'ont rien à envier à Amazon : 1998 pour 360buy.com, 1999 pour Alibaba.. 

d/ pas gagné pour Amazon pourtant en Joint venture avec un acteur local Joyo. Amazon représente actuellement 3% du marché contre 54% pour le leader Tmall (cf ci après). Et cela ne savère pas simple pour le leader mondial du e-commerce BtoC au pays du leader mondial du BotB lançant dans le BtoC... (voir mon post #Amazon: ses faiblesses créeront des opportunités. Mon analyse.)

le-furet-du-retail-e-commerce-chine--amazon-joyo-1.png

 

d/ Des sites pure players de e-commerce ? Non avant tout des MARKET PLACE XXL :

D'après ce que j'en ai compris, le modèle type de site de vente en ligne en chine est basé principalement sur une plate forme et un mode transactionnel de ''place de marché'' : compte tenu des volumes espérés et de la configuration géographique, monter une plate forme logistique adaptée et stocker doit être impossible pour des pure players.

Aussi les sites de e-commerce Chinois revendique d'être une ''plate forme'' entre les marques et la population chinoise découvrant les mérites de l'achat en ligne, et totalement éclatée géographiquement. Ce sont des ''shop in shop'' virtuelles qu'abritent des ''malls'' virtuel. 

Et c'est un service de ''référencement" impeccable qu'elles proposent aux marques nationales ou étrangères souhaitant bénéficier des pénétrations et des positions prises par ces monstres sur le marché Chinois.

 

le-furet-du-retail-e-commerce-chine--amazon-tmall-3.png

"bienvenue dans la boutique Tmall.com-New Balance" 

 

Et le leadership et le savoir faire du groupe Alibaba sur ce plan n'est pas neutre puisque Alibaba a été initialement le pionnier devenu leader mondial des ''places de marché''s BtoB. Un savoir faire que le groupe applique maintenant en BtoC avec Tmall, et en CtoC avec Taobao market place.

 

Génial et Culturel : les e-shoppers Chinois peuvent parler directement en ligne avec les vendeurs... !

Aliwangwang est par exemple le Chat et la messagerie instantanée directement intégrée aux sites Taobao marketplace (CtoC de Alibaba) et Tmall.com (BtoC de Alibaba).

C'est un programme propriétaire embarqué permettant aux acheteurs de pouvoir discuter avec leur vendeurs en live. Et c'est devenu une habitude chinoise que de discuter en ligne avec les vendeurs et les équipes de services à la clientèle pour se renseigner voire négocier ... avant de conclure la transaction.

Une expérience on line inédite et puissante dans la relation client.

 

Alors des chiffres ???? 

- 177 000 000 000 de transactions en lignes en 2012 dépassant sur ce plan tous les autres pays.

- 242 000 000 de Chinois achètent en ligne : 6 fois plus que les UK N°3 mondial, 75 000 000 de plus que les Etats Unis, et le double du Japon.

- 210 000 000 000 $ de recettes en 2012 avec un taux de croissance de 120% depuis 2013

- 650 000 000 000 $ de recettes en prévision 2020.

- 4 000 000 000 $ la recette de la seule journée des célibataires Chinois en ligne, dépassant le cyber Monday aux USA (le lundi suivant le blackfriday de Thanksgiving et jugée comme la plus grande journée de ventes en ligne annuelle aux USA).

 

le-furet-du-retail-e-commerce-chine-1-copie-1.png

Qui sont ils ???? 

 

- 52% d'hommes, 48% de femmes. 

- 61% agés de 18 à 30 ans.

- 12% du e-commerce se fait en m-commerce via mobile.

- 22% font plus de 22 achats en ligne pas an pour un panier global moyen de 730£ (livres? pas yuans? je n'ai pas trouvé l'info...) vs UK 1085£. Sachant que 60% des e-shoppers ont moins de 213£ de revenus mensuel.

 44% consultent un réseau social avant de prendre sa décision d’achat

 - 9 sur 10 paient en utilisant les services de paiement électroniques (mais la moitié paient en cash à la livraison). Tmall à son propre système de payment en ligne ALIPAY, plate forme de paiement intégrée. Une place est laissée à Paypal.... mais symbolique.

 

le-furet-du-retail-e-commerce-chine--tmall-5.png

Alipay le site de e-payment de Alibaba

 

Pourquoi : do / don't ???? 

 Pourquoi achètent ils en ligne

 - Moins cher que dans les magasins physiques : 52%

 -  Praticité (convenience) 19%

 - Choix : 16%

 - Plus d’information dans l’aide au choix : 6%

 - Achats produits que l’on ne trouve pas en magasin : 6%

 

Pourquoi n’achètent ils pas en ligne :

 - Inquiet sur la qualité des produits : 66%

 - Manque de confiance dans la crédibilité du e-commerçant : 43%

 - Délais de livraison : 25%

Service clients pas à la hauteur : 23%

 - Payer est compliqué : 20%.

Des attentes finalement assez similaires à l'ensemble des attentes des e-shoppers des autres pays : prix / praticité / choix / confiance... 

 

 

le-furet-du-retail-e-commerce-chine-3-copie-1.png

 

 

Où achètent ils ? Alibaba domine tous les marchés !

Crée en 1999, Alibaba group est LE leader omniprésent en BtoB son positionnement d'origine ( la plus grande plateforme de trading business-to-business en ligne au monde pour les petites entreprises chinoise désireuse d'exporter, et rassemble importateurs et exportateurs de plus de 240 pays et régions). Alibaba opére depuis 2008 également dans le BtoC (Tmal.com) et CtoC (Taobao marketplace plus de 1 Md de produits en ligne) mais également dans le cloud computing et le banking avec Alipay. L'ensemble des payment effectués sur les sites du groupe passant par Alipay... et un peu par Paypal....

En 2012, les deux portails principaux de Alibaba ont générés a eux seuls 170 000 000 000 de $ de CA. Et on représentés 60% des colis livrés en Chine.

 

le-furet-du-retail-e-commerce-chine--taobao-3.png

 

Pourtant Alibaba est une entreprise privée, mais qui a dut vraisemblablement bénéficier de tous les appuis et bénédiction du gouvernement Chinois pour être le bras armé de la dématérialisation du commerce mondial à partir de la Chine pour le marché intérieur, mais également en représentation sur le plan mondial du dynamisme commercial quasi ''militaire'' de ce pays. 

 

Donc ce sera dur pour les autres : Paypal, Amazon, eBay, Google, Twitter, Facebook, Pinterest (absent de Chine) réseaux sociaux indispensables au commerce en ligne chinois ( 44% de consultation préachat ). Car aucun référent ne sera utile pour aborder ce marché local, ni pour les contrer dans leur stratégies à l'exportation..... 

Deuxième devise que vous me connaissez : Rien n'est joué pour les majors et les 4 fantastiques (Google, Amazon, Facebook, Apple)


Où et qu'achètent ils donc ????? Part de marché (hors alimentaire).

le-furet-du-retail-e-commerce-chine-4.png

le-furet-du-retail-e-commerce-chine--tmall-4.png

le-furet-du-retail-commerce-virtuel-Yihaodian-6-copie-1.png

le-furet-du-retail-e-commerce-chine-5.png

e-commerce-tres-concentre-en-Chine.png

le-furet-du-retail-e-commerce-chine-8.png

 

Bref une première approche encourageante... et donnant envie d'y retourner rapidement. 

Mon prochain post vous montrant comment un pure player local lance 1000 hypermarchés vituels en une seule journée. Car ce que j'ai oublié aussi de vous dire c'est que techniquement la Chine assure ! 

 

Article écrit sur recherches personnelles et en m'appuyant sur plusieurs sources dont infographie publiée par Alibaba. Et un excellent site que je vous recommande http://www.marketing-chine.com/ 

Publié dans pure player strategy

Commenter cet article

dofollow blog comments services 29/09/2016 13:31

Precisely, you're extremely sort of us about remark!.

http://hdbrenovation.iwopop.com/ 27/11/2015 14:06

This is a great article thanks for sharing this informative information. I will visit your blog regularly for some latest post. I will visit your blog regularly for Some latest post.

i thought about this 24/11/2015 14:00

i read a ton of stuff and i found that the method for composing to clearifing that precisely need to say was great so i am inspired and ilike to come back again in future..

youtube subscribers 05/11/2015 13:04

Thank you very much for the sharing! COOL..

free twitter followers 05/11/2015 13:04

Your music is amazing. You have some very talented artists. I wish you the best of success.