Le succès éclatant de #Leclerc en 2012 : une année pas ordinaire. L'enseigne poursuit sa croissance avec un CA en hausse de 7,5% à 43,7 milliards € et une part de marché de 18,4% .

Publié le par le-furet-du-retail

455847.jpg

Le groupement des Centres Leclerc vient de publier ses chiffres 2012.

Clairement la vision de ce groupe, de ses dirigeants, de ses adhérents, des équipes du Galec ... et de MEL sur l'évolution sociétale, comportementale et technologique de notre société est remarquable. Et la prime au leader ''visionnaire'' paie aujourd'hui grandement. Surtout dans cette mutation redoutable actuelle du commerce et des comportements et où le moindre écart se paie cash. 

Tout y est, et avant tout l'anticipation de tous ces mouvements de fonds - pas toujours souvent appréhendables - mais reposant toujours sur les fondamentaux du commerce et de l'acte d'achat. Le prix, le service, le respect des valeurs et du client, le combat sociétal....

Ex. : Le pari du Drive de Leclerc, leader du marché du ''pur'' drive, s'avère gagnant : 90€ de panier moyen, 271 sites (il faut freiner les adhérents ...) 3,7 Millions de visites mois sur le site, 931 Millions d'euros de CA .... Et l'enseigne devrait dépasser le Milliard d'Euros sur ce nouveau ' format ' de praticité des hypers.

Certes concernant le drive, les mauvais jours restent à venir, après la prise de part de marché en sites et en pénétration foyers... les nuages risquent de vite arriver quand les clients n'arrêteront même plus leur moteur de leur voiture pour charger leur courses et repartir en vrombre et en fuyant le magasin.... Mais ne boudons pas le plaisir à date, le drive ce phénomène franco français à fait avancer la distribution Française, et la vision du commerce ''multi access'' aux foyers français.

C'est le pari aussi du multi canal, multi format et multi connecté... Leclerc 2015 s'annonce sous le nouveau commerce : un commerce global ou e-m-r-t-f commerce auront disparu au profit DU commerce global et multi accès.

C'est le paris de la proximité relation ''dématérialisée... j'avoue que voir la promotion de la galette des rois sur le Fil twitter de Drive Leclerc.. m'a souffléc .. voir mon post :  Epiphanie : Leclerc joue le couplage Twitter - Facebook pour ses opérations promotionnelles.

Enfin Avril 2013 ... Leclerc va lancer son offensive sur les produits culturels... ça tombe bien on manquait un peu d'acteurs dans ce domaine... LOL !  Musique, Livres ... aie, ca devrait encore faire mal à ce secteur, et là ce n'est pas par le prix que l'on va pouvoir rentrer... à part annoncer des prix de livres d'occasion pour émerger dans le ''comparateur'' référnet qui estlemoinscher....

2012 : J'avoue avoir bondi de mon siège quand j'ai entendu Michel Edouard annoncé à l'IFM que sa vocation pour les Espaces Culturels Leclerc était de prendre la place que la FNAC avait délaissé.... 

De même lors de ces Journées Annuelles.. je n'ai pas bondi ... mais je suis tombé de ma chaise..... Oui j'ai bien entendu : Michel Edouard à annoncé qu'il ne renoncerait jamais au prospectus contrairemetn à son annonce faite il y a quelque années plsu de pros en 2020... ''Moins mais mieux et en responsable'' à annoncé MEL. Seuls les ....ne changent pas d'avis.. c'est aussi une grande preuve d'intelligence.

La santé également où Leclerc ne va pas lacher prise. MEL annonçant dans Linéaire "Nous voulons installer notre offre sur la santé en général (pas seulement les médicaments) et les services y afférant, sur la culture, sur la nutrition et sur le développement durable, a martelé Michel-Edouard Leclerc. Nous allons travailler le contenu, le contenant et les réseaux." link

Le groupement annonçant par ailleurs avoir investit dans le rachat d'un site de vente de lentilles en ligne... "J'ai été surpris que l'info sorte aussi rapidement dans la presse, a commenté le dirigeant, mais j'ai confirmé l'opération. On ne s'interdit d'ailleurs pas d'acquérir ainsi d'autres sites'' annonce MEL..... ca promet.

 

Oui décidemment 2012 ne fut pas une année ordinaire pour le groupement, avec le départ du fondateur, notre mythique épicier de landerneau Edouard. RIP.


Le communiqué de presse publié hier annonce la suite... respect Michel Edouard Leclerc et ses 96 000 collaborateurs.

 

COMMUNIQUE DE PRESSE / 12 FEVRIER 2013 

 En 2013, l’enseigne anticipe une croissance de 5% de son chiffre d’affaires et une part de marché de 18,9%.

En 2012, le chiffre d’affaires des Centres E. Leclerc a atteint 43,7 milliards d’euros avec carburant soit +7,5% et 34,9 milliards d’euros hors carburant soit +7% (+5,8% à parc constant).

La part de marché valeur est en progression constante (+0,7 point) à 18,4%, elle progresse même de 1 point à 18,6% sur l’offre alimentaire (PGC/FLS). A fin 2012, l’enseigne a comptabilisé 68 périodes successives de prise de part de marché soit 5 ans de croissance continue.

La performance de l’enseigne s’explique principalement par une politique de prix bas permanents sur le fond de rayon avec un écart constant supérieur à 4 points (4,5 points à fin 2012) avec le concurrent le plus proche (2).

Une croissance continue

Fin 2012, le chiffre d’affaires de E. Leclerc s’élève à 34,9 milliards d’euros hors carburant (43,7 milliards d’euros avec carburant) soit une croissance de 7% (7,5% avec carburant).

A l’international, il progresse de 7,1% atteignant 2,5 milliards d’euros hors carburant (3 Milliards d’euros avec carburant + 6,9%).

En France, la progression du chiffre d’affaires hors carburant est de 7% à 32,3 milliards d’euros (40,7 milliards d’euros avec carburant +7,5%). Sur les dix dernières années (2002/2012), l’enseigne totalise une progression de chiffre d’affaires de 52,1% (3).

Avec une part de marché totale de 18,4%, l’enseigne gagne 0,4 point par rapport à 2011.

La part de marché de E. Leclerc sur l’offre alimentaire (PGC/FLS) affiche la plus forte progression du secteur et gagne 1 point à 18,6%.

Depuis 2009, c’est + 2,1 points de part de marché que l’enseigne a conquis sur ses concurrents.

En 2012, E.Leclerc a accueilli 700 000 foyers supplémentaires par rapport à 2011, portant à 17,3 millions (4) le nombre de ménages ayant fréquenté l’enseigne soit 64% des ménages français.

 

Les trois raisons majeures de la performance :

Ces performances commerciales résultent de trois facteurs déterminants qui permettent à E. Leclerc de poursuivre sa progression.

1. La Performance prix sur le fond de rayon

Dans un contexte économique et social difficile où la recherche du prix bas demeure prioritaire pour la majorité des ménages, E. Leclerc est perçu comme l’enseigne proposant les prix les plus intéressants (5).

Cette image qui ne cesse de s’améliorer est le reflet d’une réalité que les consommateurs constatent au quotidien, 98,6% des centres E. Leclerc sont les moins chers de leur site (6).

La Marque Repère, au coeur de l’offre E.Leclerc :

La Marque Repère est au coeur de l’offre E. Leclerc dont elle incarne clairement le positionnement. Moins chère de 5 à 10 points (8)  par rapport aux principaux acteurs de la grande distribution, elle est la marque de distributeur qui bénéficie de la meilleure image prix (7).

Forte de cette image, elle a contribué à 48% de la croissance en volume (9)de l’enseigne en 2012.

2. L’Approche Multicanal

Parce que les modes de consommation évoluent et se diversifient fortement, E. Leclerc entend apporter une réponse adaptée à ces nouvelles attentes par une approche multicanal.

Confirmation du succès du Drive :

Le Drive est la première traduction concrète de cette stratégie.

127 nouveaux Drives ont vu le jour en 2012 portant le parc à 291 unités.

Dans la même période le chiffres d’affaires a progressé de 123% à 931 millions d’euros et contribue pour 28% à la croissance du chiffre d’affaires total de l’enseigne. 2013 verra le développement dans le premier semestre de nouvelles offres sur Internet dans les domaines des produits culturels et du multimédia.

3 La multi-spécialisation

Anticipant l’évolution des besoins et des aspirations des consommateurs, E. Leclerc a développé depuis de nombreuses années une stratégie de multi-spécialiste construite sur un ensemble d’enseignes spécialisées satellites de l’hypermarché dont elles renforcent l’attractivité.

Bricolage, jardinage, voyage, sport, santé, produits culturels… ce sont au total une dizaine de marchés sur lesquels E. Leclerc combine expertise et performance prix. A fin 2012, ce sont 1 459 points de vente spécialisés qui portent cette offre.

Le chiffre d’affaires de l’ensemble de ces concepts commerciaux a progressé de 7,5% en 2012.

Il représente 7,4% du chiffre d’affaires total de E. Leclerc et contribue à hauteur de 9% à sa croissance.

 

Les objectifs 2013

E.Leclerc anticipe une consommation stagnante en 2013 et un pouvoir d’achat effectif du consommateur en régression de 0,9%10.

Dans ce contexte difficile, E. Leclerc entend poursuivre son combat en faveur du pouvoir d’achat en restant l’enseigne la moins chère sur tous les marchés et partout où elle est présente. Dans la continuité des performances 2012, E. Leclerc anticipe une croissance de son chiffre d’affaires annuel de 5% et une part de marché en progression de 0,5 point à 18,9%.

 

E.Leclerc en chiffres :

560 magasins en France

271 Drives

530 adhérents

114 magasins à l’International

1459 enseignes spécialisées

96 000 collaborateurs

 

(1) ACDLec

(2) Nielsen-Panel International Indice OPUS Exhaustif – Univers GMS. Arrêté à S52 2012

(3) ACDLec CA hors carburant

(4) Kantar WorldPanel – CAM au 30 décembre 2012

(5) Etude TNS Sofres réalisée entre mai et juillet 2012

(6) OPUS Nielsen

(7) Référenseigne 2012

(8) Panéliste 12 2012

(9) IRI HM+SM+Drive CAM Novembre 2012

(10) Etude BIPE / E.Leclerc

 

Commenter cet article