La stratégie gagnante du mobile marketing Wallmart.

Publié le par le-furet-du-retail

 

r-WALMART-LOCKERS-large570.jpg

‘’repoussez vos limites créatives, le mobile implique et invite vos clients à vivre une expérience globale’’ et ca marche. 

Lors d’un récente conférence de la Marketing Mobile Association, les exécutifs et Wanda Young, vice-présidente des médias et du marketing numérique chez Walmart ont confirmé l’extraordinaire performance de l’outil mobile - smartphone - dans la stratégie de l’enseigne.

On savait que les investissements de l'enseigne en marketing mobile étaient presque sans limite, mais là les constats s'affinent et les chiffres tombent. L'investissement est rentable et bénéfique au business ''instore'' et créant un pont entre on et off.  


Le chaînon manquant semble trouvé : 40% de dépenses en plus et une fréquence de visites qui double pour un client Wallmart connecté !

Wanda Young indique donc que les clients dotés de l’application mobile Wallmart dépensent non seulement plus – environ 40% - mais ont également des rythmes de visites deux fois supérieurs à l’acheteur moyen. Un outil incontournable et au ROI dorénavant mesuré dans la stratégie multi canal de Wallmart, qui juge cette pierre angulaire essentielle dans toutes les initiatives de l’enseigne.

 « C'est une grande victoire pour nos clients parce que nous leur donnons les outils qu'ils demandent eux, et nous les aidons en leur permettant d'économiser du temps et de l'argent... EDLP !», dit-elle.


Le bon produit, au bon client, au bon moment ! pivot de la stratégie Wallmart.

Et la bonne promo ... Mme Young a également souligné que dans leur portefeuille clients, la catégorie  ‘’multiculturels’’ adeptes de gaming et de réseaux sociaux est sur-représentée, offrant ainsi des opportunités supplémentaires pour utiliser toutes les possibilités du marketing mobile.

Le principal défi est ‘’temporel’’ - être là juste au bon moment - et le marketing multicanal est essentiel pour couvrir l’ensemble du customer journey et être sûr d’être là à l'instant T dans le magasin ou en dehors.

‘’55% des clients Wallmart  entrent dans le magasin avec un smartphone ce qui a ouvert la voie à la façon dont WallMart utilise son application mobile pour créer la connection avec les clients en magasin’’ .

 

Walmart_store_270x405.jpg


Un mode spécifique ‘’ Walmart-instore’’ est présent dans l’application mobile ce qui permet non seulement aux clients d’être renseignés , mais aide les vendeurs à mixer les meilleures promos et offres spéciales locales et spécifiques à chaque magasin .

L'application s'appuie également sur la géo-localisation ce qui permet de détecter quand un client se trouve à proximité d’un magasin et de l’inviter automatiquement a utiliser le mode Wallmart-instore.

‘’La stratégie derrière le mode Wallmart-instore, est de tracer achats et la totalités des données historiques, parcours etc… afin d'aider nos clients à mieux gérer leur argent’’ déclare Mme Young.


Une fonction liste de course, classique permet aux clients de scanner les codes barres directement en magasin et d’ajouter des produits à leurs listes. Un exemple de la façon dont les ponts entre l’expérience in et off store peuvent se concrétiser.

«Nous sommes à l'écoute de ce que nos clients nous disent …  et c’est ce qui nous permet d’avancer dans le développement de cette application », a déclaré Mme Young.

 

Autre Objectif : renseigner les marques et les aider à optimiser rotations produits en linéaires et stock.

Extension incroyable… serait possible en France ?

Walmart à développé également SPARC une application qui permet aux partenaires industriels de pouvoir visualiser les données et analyser stocks et rotations, afin de voir ce qui se vend directement en rayon ‘’on shelves’’ … Une excellent façon ''live'' d'aider les marques à prendre de meilleures estimations sur la quantité de produit nécessaire pour chaque magasin et stocker en fonction.

 

 

Walmart-iPhone-app.jpg

Et un modèle économique à la pub sur mobile pour nos marques :

Walmart travaille également avec un certain nombre de partenaires médias à trouver de nouvelles façons de tirer parti de la ‘’créativité mobile’’.

‘’Pour pousser les investissements publicitaires des marques sur mobiles, il est nécessaire de leur donner des datas précis et clair’’ nous indique l'exécutif Walmart.

 

" Une des dures réalités pour les industriels, c'est que tant que les marques seront ''ligotées'' dans leur mix marketing, et que ce mix restera axé sur des données qui ont deux ans de retard …  il sera illusoire de compter sur une croissance, et sur la capacité des marques à investir dans ces nouveaus espaces médias émergents ‘’ a déclaré Mme Young.

Ils vont vite ces américains….

 

Mais l’enjeu de Wallmart est de rester leader mondial .. longtemps, contre vent et marée provoqué par le ‘’on line’’.  

C’est enfin d'avoir totalement accepté et intégré que le pivot central du parcours d’achat, et des décision passait par ce ‘’device’’ qui est à jamais greffé dans notre main : le mobile. Penser le contraire est suicidaire. Alors que d'autres se posent encore la question du ''showrooming'' d'autres ont repris le train et avancent ....

Pas seuls mais surtout en écoutant ce que souhaitent leurs clients.


source Mobile Marketing Daily.

Commenter cet article

réparer iphone 4 24/06/2014 05:28

Merci beaucoup pour cet extrait de littérature. Continuez.

Nicolas SCHRIVER 13/11/2013 19:10


Article très intéressant, mais j'ai une question concernant les clients qui dépensent "40% de plus". Est ce:


- 40% de plus par rapport à avant l'utilisation de l'application? Cela montrerait un intérêt de pousser à l'achat.


- 40% de plus que les clients ne l'utilisant pas. Et là, il reste une limite: en effet, les gens possédant un smartphone ont bien souvent des revenus plus élevés, ce qui pourraient expliqués
qu'ils dépensent plus.


 


 

le-furet-du-retail 17/11/2013 12:17



C'est la première version, l'évolution du loyalty program via cette appli à augmenter le CA par clients ''encarté'' de 40 % . Comment ? promos plus profilées, push en entrée de magasin, infos
communiquée aux vendeurs, optimisation des magasins en fonction de ses clients fidéles vs occasionnel. 


D'autre part sur le CSP, les clients Wallmart ne sont pas parmis les plus riches bien au contraire : 25% n'ont pas de carte bancaire (au sens US) ou non bancariés...


Et le smartphone à un taux de pénétration de presque 60% donc ce sont tous le monde. Cette reamrque pouvait être valable il y a quelques années, maintenant tout le monde est geek.. 


Merci de votre intérêt. 


Cdlt.