Impression 3 D ? mais que va y faire la Poste? Eduquer, expliquer, montrer ! Et c’est très bien.

Publié le par le-furet-du-retail

impression-3-D-la-poste-le-furet-du-retail-2.JPG

 

Traveling arrière : Je me souviens en 2000, ayant moi-même monté ma start-up et levé 12 MF, nous étions tous prêts au Web. Les sites étaient superbes, marchaient, faisaient du trafic (enfin on pensait …) … mais les résultats concrets $ tardaient à venir… nous étions trop en avance.

Et à l’époque tombant sur l’édito d’un magazine spécialisé Micro, je pris conscience que la principale difficulté de cette révolution allait être de tenir. L’édito titrait ‘’Internet une révolution OUI mais dans 6 mois, 2 ans ou 10 ans ?’’ Et bien l’histoire à montré que c’était la troisième option.

 

impression-3-D-la-poste-le-furet-du-retail-7.JPG impression-3-D-la-poste-le-furet-du-retail-8.JPG


En ce qui concerne l’impression 3 D, j’ai exactement la même perception. Oui c’est une vraie révolution proposant une fabrication unitaire en alternative d’une production de masse (industrielle et délocalisée) et les perspectives sont là mais à part des petits bonhommes en plastique, et des coques de téléphone, ou autres coquetteries de designer, il va falloir du temps pour trouver des applications grand public, car le véritable espoir est actuellement surtout pour les industriels et la médecine.

A fortiori lorsque l’on voit le prix du petit bonhomme ou de la petite voiture qui s’imprime en 3 à 4 heures…


impression-3-D-la-poste-le-furet-du-retail-3.JPG


Alors cela fait les gorges chaudes des sites technologiques et geekesques, nous expliquant que la vie ne peut plus avancer sans l’impression 3D, que nous allions en avoir dans tous nos Hypermarchés (Auchan en a fait les frais…) et on allait pouvoir tout faire, tout seul. Même Ikéa pensait réduire les stocks de ses magasins, ses clients pouvant fabriquer eux même les pieds de lampes et autre assiettes. Parce qu’une imprimante 3D en plus c’est accessible, on en trouve à 1500€, la preuve on en vend aussi sur Amazon. La réalité est un peu plus complexe.

 

impression-3-D-la-poste-le-furet-du-retail-1.JPG

On se calme ... il va falloir du temps à cette révolution programmée.


LA POSTE ? VENEZ ON VA D’ABORD VOUS EXPLIQUER !

Et c’est donc tout à l’honneur du groupe la Poste que de penser en priorité à se lancer dans cette aventure, sans raisonner retour sur investissement à très court terme. Une vraie mission de service public pour ce groupe, décidé à pousser à fond la digitalisation de son réseau, à contribuer à l’insertion de ces technologies dans notre vie de tous les jours, et aller plus loin en montrant les capacités futures du numérique … notamment l’impression 3D.

 

impression-3-D-la-poste-le-furet-du-retail-13.JPG 2013-8-4715.JPG 

 

Donc après avoir visité les premiers bureaux de postes à postiers connectés voir mon post : La Poste se digitalise : la formidable intégration du digital dans l’expérience shoppers… pardon l'expérience usagers!  je fus convié à découvrir le premier espace 3 D situé au bureau de poste de Boulogne, face à l’Hôtel de Ville. Bien entendu, dès le lendemain les médias relayaient l’information car l'information est effectivement incroyable (j'avoue avoir eu moi même des doutes quand le groupe m'en avait parlé en ''off'')  mais souvent sans véritable analyse, ce que je vais essayer de faire.

 

2013-8-4711.JPG

Seul contre le monde digital, j'ai adoré ce superbe porte smartphone et sa symbolique réalisé ... dans un .... bureau de poste.

Incroyable non ? 


D’abord je loue L’AGILITE de la Poste : 8 semaines, c’est le délai avec lequel l’équipe Réseau à monté le projet… une fois les décisions prises par les boss, convaincus qu'il faut pousser ce genre de projet pour retrouver une dynamique et une diversification sur le réseau. Une fois de plus c’est découvrir que ce monde ‘’public’’ sait finalement aller plus vite et plus loin que le ‘’privé’’. Et c'est en partenariat avec Sculptéo, start up française leader fondée en 2009 que la poste monte ce projet.

 

impression-3-D-la-poste-le-furet-du-retail-16.JPG

 

Ensuite je loue la simplicité de la Poste. Dans le cas de cet ‘’espace 3D’’, on fait les choses simplement, on crée un corner convivial, on pose des ordinateurs sous différents systèmes bien entendu … et sous le contrôle d’un conseiller préalablement formé, et tout un chacun peut faire l’expérience, ou en tout cas naviguer et découvrir en toute simplicité ce nouvel univers : l’impression 3 D dont tout le monde parle mais sans avoir réellement vu ou été confronté.

 

impression-3-D-la-poste-le-furet-du-retail-14.JPG impression-3-D-la-poste-le-furet-du-retail-15.JPG

Une coque avec la carte de la Corse en relief

(votre département de naissance par exemple) et son prénom... c'est possible !

 

Et bien à la poste… vous venez, vous testez, et bien entendu si vous le souhaitez achetez un objet que vous pouvez fabriquer sur place ou dans un atelier extérieur plus pointu technologiquement ou en fonction de la taille … vous serez bienvenus.

 

Le plus snobant ? La Poste est un incubateur de technologies, et une ‘’silicon valley’’ à elle toute seule. Et elle adopte le meilleur moyen d’avancer dans ce monde qui se digitalise à vitesse grand V et face à d’immenses inconnues : travailler en SPIN OFF. On prend une équipe motivée, on trouve un site : un bureau de poste ou manager et collaborateurs enthousiastes.. et on y va. Le test and learn.


Enfin je loue un certain désintéressement à un retour sur investissement immédiat. Bien sûr la finalité c'est à terme de gagner de l'argent, on sait que pour le groupe la Poste, la diversification est primordiale. On sait que l'impression 3D c’est certainement une pépite… on sait que ce n’est pas encore optimum et complexe… on sait comme pour les sites de e-commerce en 2000 qu’il faudra plus de temps que prévu pour cerner les contours des applications ‘’grand public’’… mais on y va. Car c’est dans notre ADN de proximité de la Poste d’aider les français à mieux comprendre. Et pour nous de tester en live. 

Mais qui peut être interessé par cette offre venue d'ailleurs dans un bureau de poste me direz vous ? Le particulier, le milieu professionnel, les créatifs, les designers ... et bien tout ce monde là. Et réunis dans cet endroit cela peut être vraiment fertile. 

 

2013-8-4690.JPG

... je veux le même pour Noël .... 


Le grand public, il va aller voir, éventuellement se faire sa propre coque personnalisée (entre 15 et 20 €) et comprendre. Car il n'existe pas UNE technologie de 3D mais 4 ou 5 en fonction du degré de précision, de la coloration de la taille... Regardez la précision de cette maille réalisée en un seul morceau, c'est incroyable de précision, presque un tissu. 

 

2013-8 4706

 

Le monde professionnel pour réaliser un prototype pour une production industrielle qui sera ensuite délocalisée. Voir en France dans son bureau de poste, le numéro 0 qui servira à la production à l'autre bout du monde est essentiel. Là ? votre industriel à Hong Kong vous envoie un fichier, vous allez dans votre bureau de poste, vous chiffrez le prix du proto.. et vous le lancez. Vous avez gagné du temps de l'argent et minimiser le risque.

 2013-8-4691.JPG    impression-3-D-la-poste-le-furet-du-retail-18.JPG

 

 

Les créatifs, les étudiants et les designer, l'impression 3 D étant sans limite à la créativité... et les étudiants pouvant soit créer leur propres fichiers 3D, soit télécharger des fichiers en ligne, il en existe des centaines, trouver l'objet que vous souhaitez et le fabriquer .. dans votre bureau de poste.

 

impression-3-D-la-poste-le-furet-du-retail-10.JPG impression-3-D-la-poste-le-furet-du-retail-11.JPG

 

Voila ce que j’en pense et en image les détails de cette louable expérience (3 bureaux de poste concernés voir le Communiqué ci après) .


Décidement ca bouge à la Poste : bureaux rénovés, flux clients repensés, bureaux et postiers digitalisés, facteurs connectés, et bureaux de poste ‘’impression 3 D’’…..

 Beaucoup de clichés tombent les uns après les autres. La POSTE et ses postiers c’est résolument MODERNE.

 

Communiqué de presse officiel de la Poste : 

LA POSTE INNOVE EN PROPOSANT UN SERVICE DE CONSEIL ET D’IMPRESSION 3D DANS 3 DE SES BUREAUX

Un test est lancé dès aujourd’hui dans 3 bureaux de poste franciliens . La Poste lance une expérimentation inédite en proposant l’accès et la découverte pour tous de l’impression 3D.

 

Il s’agit d’une première dans un réseau grand public : un service de conseil et d’impression 3D sera disponible à partir du 27 novembre dans 3 bureaux de poste franciliens (Boulogne-Billancourt « Hôtel de Ville », Paris « Bonne Nouvelle », Paris « La Boétie »).

 

 Qui mieux que La Poste pour faire le lien entre le virtuel et le réel, pour proposer au

 

plus grand nombre l’accès à cette technologie qui va révolutionner les usages et les relations aux objets ? Concevoir, réaliser et envoyer à son destinataire un objet unique et personnalisé, autant de possibilités dorénavant offertes en bureau de poste. 

 En fonction des premiers résultats de cette expérimentation d’une durée de 6 mois, le projet pourra connaître un développement dans plusieurs villes en France.

L’impression 3 D de proximité ou comment créer un objet unique depuis son bureau

de poste

Trois bureaux de poste proposent dès aujourd’hui aux particuliers et professionnels la possibilité d’accéder à un espace de service autour de la 3D. Les clients peuvent y concevoir des objets à partir de leur propre fichier 3D ou commander et personnaliser des objets à partir d’un catalogue comportant plusieurs dizaines de références (porte carte, coque de smartphone, tasse, bijou…). 

 Architecte souhaitant éditer une maquette, étudiant voulant réaliser un projet ou encore créateur de bijoux ou designer, désirant monter un prototype, tous les clients de La Poste pourront accéder à l’impression 3 D dans les bureaux de poste participant à cette expérimentation. 

Des postiers, conseillers 3D accompagnent les clients dans leur découverte. Ils ont tous bénéficié d’une formation leur permettant d’appréhender cette nouvelle technologie et d’aider les clients à faire les bons choix techniques.

Au-delà de la technique de dépôt de fil fondu, La Poste offre aux clients la possibilité d’accéder à la puissance de technologies industrielles parmi lesquelles la stéréolithographie, le frittage de poudre ...

 Toutes ces techniques permettent d’apporter le meilleur de l'impression 3D grâce à un large choix de matières et de finitions : résine, plastique, céramique, alumine … Une fois produits, les objets sont disponibles en quelques jours au bureau de poste. Pour mener à bien cette initiative, La Poste s’appuie notamment sur un partenariat avec la Start-Up Sculpteo. Après le déploiement réussi de son offre de téléphonie mobile, La Poste s’appuie sur son vaste réseau de bureaux modernisés pour imaginer de nouveaux services de proximité. 

 Dans ce même esprit, La Poste expérimente l’utilisation par ses guichetiers de tablettes numériques dans 3 bureaux de poste parisiens (Paris Chambre-de-Commerce, Popincourt et Orgues-de-Flandre). La Poste équipe également ses Agences Postales Communales (une cinquantaine d’ici la fin de l’année) en tablettes numériques.

 

Cette dernière initiative qui concerne les zones rurales permet d’offrir un accès plus large aux services numériques de La Poste et des services publics. 

A travers ces différentes initiatives, La Poste souhaite rendre le numérique accessible à tous et facile pour tous, particuliers et professionnels.

Commenter cet article

imprimer en 3d 09/08/2014 15:15

Je pense que ce genre de services d'impression 3d sont un élément essentiel à l'initiation du grand public à cette technologie et à son développement.