Fnac et Apple ... un mariage de leaders : 30 ans de partenariat fêtés à la TV à l'occasion de la sortie de l'IPAD Air.

Publié le par le-furet-du-retail

PHO499bf780-579d-11e3-a70a-1293f77c4b90-805x453.jpg


La Fnac poursuit son redressement, et ça se voit. Dans sa stratégie, l'alliance avec les marques tant ON line que OFF line est stratégique. Une excellente surprise à deux titres.

Déjà cela faisait 6 ans que la Fnac n'avait pas communiqué à la TV, et lançait il y a deux mois sa campagne avec Mathis (entre autre) ma star ....

Une campagne conviviale, chaleureuse et s'attaquant à l'image froide et high tech de la Fnac ... un héritage de son histoire. Et remettant l'expérience shopper au centre de la relation entre une enseigne et ses clients, que cela soit par le magasin où le canal web. Mais une campagne qui signait également un retour sur le vendeur, pilier central de la relation entre la Fnac et ses clients.

La pub TV important ? oui car pour moi homme de marketing convaincu des ''nouveaux média'' cela reste LE média phare pour la distribution malgré tout ce que l'on peut dire avec l'atomisation actuelle de l'univer médiatique. Et c'est un signe de bonne santé ... ou de bonne convalescence ... et au bon moment, Noël.

 

fnac-pub-apple-ipad-air-le-furet-du-retail-1.png

 

Oui c'est important pour le public et les clients de l'enseigne. Car une marque qui communique c'est une marque qui va bien. Pas de média TV en prime time ? et vous alimentez de signes négatifs un buzz sur votre mauvaise santé, et alimentent le doute.

Et au delà des clients, important vis à vis des ''fournisseurs'' pour qui communiquer via la star des médias la TV est également essentiel et un bon signe de confiance en soi pour une enseigne, vis à vis d'un buzz toujours exagérement négatif, et donc pas toujours bon pour les relations commerciales marque / distributeur.

 

Donc il y a dejà deux mois la Fnac réaparaissait à la TV, signe rassurant pour les clients, les marques et les investisseurs.

 

Un ton convivial comme précédemment dit, on y voit les vendeurs, des familles, des enfants, du bonheur, des parents un peu perdus dans l'éducation de leur rejetons et trouvant dans la Fnac un complice bienveillant, et un début d'explication rationnelle face à la naîveté déroutante des enfants. Ouf merci le vendeur Fnac... qiu semble le seul à trouver beau l'avion en carton de Mathis dans la précédente campagne (actuellement à l'écran).

 

Noël 2013 : La Fnac reprend la main avec LE leader Apple.

 

fnac-pub-apple-ipad-air-le-furet-du-retail-3.png

 

Ici le scénario est classique, des questions sans fin, mais qui semblent submerger un père un peu bobo ''socios'' cherchant de la rationalité dans des questions sans queue ni tête... ''dis papa, pourquoi l'eau elle mouille, pourquoi la madame elle est poilue ? '' hum voir le film pour lever toute ambiguité, la dame portant un gilet en fourrure...

 

fnac-pub-apple-ipad-air-le-furet-du-retail-7.png

 

Et aujourd'hui, c'est donc en exclu pour le Figaro.fr que la marque à révèlé sa copy et sa stratégie média pour cette période de Noêl avec un nouveau film: mettre en avant la star des ''hard'' Apple à l'occasion de la sortie de l'IPAD air, et pour la période de Noêl dont on sait que la tablette sera un des "must have" au travers d'un 30 secondes TV. 

 

fnac-pub-apple-ipad-air-le-furet-du-retail-8.png

 

Suprême stratégie de cette campagne Pub - j'avoue l'apprécier - rappeler que la Fnac a été pionnière dans l'évangélisation des high tech en France depuis les années 80 ... et partenaire d'Apple la marque qui a révolutionné nos comportements depuis plus de 30 ans ... ne l'oublions pas .. comme la Fnac ! Juste retour de l'histoire. 

 

fnac-pub-apple-ipad-air-le-furet-du-retail-5-.png

 

Et même à l'époque des Apple store jouer ce registre pour la Fnac est pour moi courageux. Car le risque est important : 

- plus je fais la pub de Apple ... plus je peux penser que je crée du trafic sur ses propres store offrant une vraie expérience et de la considération aux shoppers ou sur le apple store on line. Mais c'est oublier que la Fnac offre des avantages autres que les Apple store : financement, avantages adhérents, accessoires, comparatifs, etc ... 

- plus je fais la pub de Apple, plus je fragilise mes rapports avec le deuxième acteur du marché Samsung, qui est présent sur les PC et Tab, mais également les catégories Photos, Audio, Tv ... etc. Un enjeu important.


Best-buy-campagne-Noel-le-furet-du-retail-12.png

 

Donc la Fnac adopte (sans dénigrer son mérite) la stratégie de Bestbuy qui pour se sortir du marasme concurentiel Américain Amazonesque joue à fond le jeu des marques en les mettant en avant dans les magasins mais également dans les pubs de l'enseigne (voir mon post Best buy provoque Amazon : "Venez chez nous c’est le showroom de Noël!'' Et s’aligne sur les prix du Web, Amazon compris! Mon analyse. ) et également on line.  


fnac-pub-apple-ipad-air-le-furet-du-retail-6.png


Et en conclusion, je dirais que les marques doivent être redevables de l'effort que font actuellement les acteurs ''traditionnels '' du retail, qui continuent de jouer leur jeu en finançant leurs mises en avant, argumentation, exposition afin que le shopper puissent toucher, voir, prendre en main et sentir leurs produits (ce que le web n'offrira jamais) pour finalement peut être les acheter chez un autre acteur, et si possible on line... pour le prix.

Les marques doivent contribuer et aider à financer le fait que les magasins finalement leur servent aussi de showrooms ...

 

images.jpg

 

Donc en conclusion j'aime ce film Fnac Apple Ipad AIR parce qu'il raconte aussi 30 ans d'amour entre un leader la Fnac et un autre leader Apple.

Et il y a 30 ans, le web n'existait pas où très peu... Et le réseau ''physique'' Fnac pariait déjà sur ces marques  ''start-upper'' qui les mettait en avant, et investissait sur elles..

Juste retour  des chose, je trouve normal que celles ci aujourd'hui s'associent à elles pour les aider à se battre contre le fantôme des concurrents ''virtuels''. Un jeu subtil mais qui doit jouer dans les deux sens, à fortiori parce-que l'histoire n'est pas finie. Ceux qui ont enterré les ''brick & mortar" sont peut être allés un peu vite.  


Et, hommage personnel, j'ai été assez ému, losrque le lendemain de la mort du fondateur de la marque à la pomme, la Fnac à été la seule avec son personnel, et ses vendeurs, à lui rendre hommage... preuve que cette enseigne à une âme et autre chose que des magasins avec des rayons.

 

le_furet_du_retail-sjobs4.png

 

NOEL EN APPLE : 

C'est aussi une première Européenne pour Fnac, premier revendeur Apple en Europe. Seul le leader US Best buy, dirigé actuellement par un français, Hubert Joly, avait réussi cette prouesse.

Mais là c'est en toute objectivité que je dois dire que c'est un excellent signe de ''bonne'' santé dans une bourrasque impitoyable, et qui doit passer par des signes inspirant la confiance : celles des clients, des fournisseurs, des investisseurs, et de tout ceux qui y ont cru. 

 

fnac-pub-apple-ipad-air-le-furet-du-retail-1-copie-1.png

 

La stratégie d'un acteur français, la FNAC, dirigé d'une main de fer par une équipe ''corporate'' et un ''boss'' respecté ... Une enseigne qui revient dans la cour des grands pour se battre dans cette bataille ''napoléonienne'' du OFF contre le ON. Ceux qui gagneront cette bataille impitoyable où qui en sortiront vivants auront vraiment du mérite. Du courage, de l'ambition, et des alliances. C'est pour moi LA bonne stratégie pour vaincre.

Un film pub TV à voir dès dimanche et sur http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2013/11/28/01007-20131128ARTFIG00032-la-fnac-cree-une-publicite-tele-avec-apple.php, selon un plan média concocté par la Fnac, sa direction marketing et son agence Marcel ... histoire de marquer encore des points dans cette période si stratégique qui fait la joie des enfants... qui OUI ... veulent maintenant aussi des tablettes.


Vous savez le truc plat que brandissait sur scène Steeve Jobs en 2010 ...  et dont tout le monde se demandait à quoi cela allait pouvoir bien servir... un IPAD ???????? 


 

 

 

 

Commenter cet article