Appli Scan&go et stratégie m-commerce.... #Wallmart grand vainqueur des ''Commerce Mobile Awards 2012''.

Publié le par le-furet-du-retail

20120831-DSC_6292VERGE_large_verge_medium_landscape.jpg

Le verdict est tombé en ce début d’année. Après e-Bay en 2009, Target en 2010, Saints en 2011… Wallmart à été nommé vainqueur des ‘’ Commerce Mobile Awards 2012 ’’ et remporte ainsi la plus haute distinction dans le domaine du commerce mobile et de détail aux Etats Unis pour l’année 2012. Réalité augmentée, appli scan&go, web app Singler pour la promotion des films, QRScanning ''out of box'' en partenariat avec Procter & Gamble ou Disney ... autant d'outils d'actions et de tests dédiés au device mobile et destinés à plusieurs objectifs pour l'enseigne N° 1 mondiale : ne pas perdre de part de marché avec la montée du e-commerce, contrer le showrooming, faire revenir les clients en magasin, aller chercher les clients ''hors magasin'', optimiser l'expérience d'achat ''in store"..... bref jouer son rôle de leader en essayant de maintenir coute que coute ses positions durant cette période de mutation profonde du commerce.

Et lorsque l'on voit l'inertie des certaines enseignes - françaises ou autres -  persuadées que tout peut revenir comme avant ou que le m-commerce restera à la marge... ou persuadé que ce n'est qu'une question de crise économique ... et refusant par certains côtés cette r-évolutions inéluctable du commerce et des attentes shoppers, cela force le respect. Car oui le téléphone sera l'outil du commerce de demain ... matin. Simplement parcequ'il est désormais indissociable de notre vie de tous les jours. Donc acheter avec va devenir un reflexe simple et naturel. 

Le secret : c'est aussi pour les acteurs qui veulent rester ''au contact'' d'adopter le mode ''agile'', pour pouvoir lancer rapidement des initiatives, tester, tester et encore tester.... mesurer les réactions shopper et déployer... le tout en s'affranchissant des circuits de décisions ''lourds'' plombant cette nécessité d'aller vite ... pour ne pas rater un train qui passe très vite : celui du nouveau commerce.


Dans les autres catégories, pour ces Awards : Target, Macy, Foresee, Amazon et Passbook ont également tiré leur épingle du jeu. Je vous présenterai leur dossier dans un prochain post


le-furet-du-retail-wallmart-scan-go-30-.png

 

Les AWARDS récompense le distributeur le plus dynamique en stratégie Mobile  : WALLMART et un cru exceptionnel. Le m-commerce est vraiment en marche même (et surtout) pour le marché du Food .... 

Organisée par le site référent ‘’Commerce Daily Mobile’’ - the new leader in mobile commerce and retail - cette distinction récompense les ‘’distributeurs’’ de tout type pour leur travail ''remarquable'' dans leurs stratégies d’adaptation de leur propre commerce à l’ère du mobile. Ce qui est jugé ? Travail créatif, dimension tactique, stratégie cross canal, exécution et résultats obtenus sont également intégrés dans le mode d’attribution des récompenses.


Beaucoup de bons candidats pour ce cru 2012 ce qui prouve que le virage du m-commerce est bien pris par les leaders US, et au vu de la qualité des dossiers reçus pour ces Awards 2012 et des résultats, ‘’Mobile Commerce Daily’’ affirme que le lauréat Walmart est un modèle et doit être une référence pour les détaillants tant son adaptation de sa stratégie multi canal à la difficulté du m-commerce est remarquable. Bien entendu pour être sélectionné et à fortiori être lauréat, il ne suffit pas d’avoir simplement une présence sur le ''canal'' mobile, mais de l’utiliser à des fins commerciales en complément de son offre r-commerce (retail) e-commerce (web) et dorénavant m-commerce.


Cette récompense est très méritée tant Wallmart a multiplié ces derniers mois les efforts pour intégrer et mis au centre de sa stratégie cross canal, le device mobile et l’ensemble de ses ‘’ options’’ : applis et sites mobiles, scanner de code-barres, utilisation de la réalité augmentée, géolocalisation, publicité, notifications en mode push … pour une véritable expérience d’achat complémentaire aux autres canaux. Délaissant par contre la technologie NFC (encore un ...) .


screen-shot-2012-01-04-at-10-06-43-am-copie-1.png


Enfin et afin de renforcer sa crédibilité sur le cross canal et l’ensemble du spectre des nouvelles technologies au service du commerce, Walmart a aussi créé le WalmartLabs, un pôle technologique dans la Silicon Valley, qui vise à améliorer chaque phase de la ‘’customers journey’’ - le parcours d’achat - mais également simplement de trouver le magasin le plus proche en géolocalisation pour optimiser les phases de décision et d’émotion / expérience produit, et sortir du magasin en ayant acheté ce que l’on voulait.


Votre smartphone transformé en douchette??? On l’attendait. Wallmart le teste maintenant dans la vraie vie et s'apprête à le généraliser. Après le click& pickup voici le Scan& go.

phone-scanning-food-435cs090412.jpg

Vous scannez les produits en rayon avec votre smartphone avant des mettre dans votre caddye, et vous passez directement en caisse rapide….  La promesse Wallmart se résumant en ‘’évitez la queue aux caisses’’.

 

le-furet.png


Un test grandeur nature important et qui a dut compter dans la décision du jury de ces Awards, l’appli Scan&go lancée par Wallmart en aout 2012. Un nouveau service shopper (testé préalablement sur une cible de collaborateurs-clients et de collaborateurs ... Apple ! ) dont le principe est simple et que l’on attendait ‘’dans la vraie vie’’ des innos retail. Avec cette appli, votre smartphone remplace la douchette … 

Voici le scénario reconstitué par le Furet.... 

le-furet-du-retail-wallmart-scan-go-1.png

La cliente utilise directement son téléphone pour scanner les articles en rayon, puis les mettre physiquement dans son caddye puis continuer ses emplettes. En scannant le produit en rayon, elle accède ainsi également à des informations ‘’pratiques’’ : promo, coupons électroniques, notation produits par les clients de l’enseigne, avis conso…  Une fois ses courses terminées dans le magasin, la cliente Wallmart checke sa commande et l’envoie directement en wifi aux caisses rapides. Elle paie … et s’en va sans manipulation! ‘’elle est pas belle la vie ?’’.

La caisse lui ayant donné naturellement un reçu électronique de ses courses. L’appli intégrant les achats dans un historique de courses, la constitution d'une liste de course globale pour l’avenir, etc…

Alors que ce ne fut qu'un test, l'information à été aussitôt reprise très massivement par la presse américaine cette appli fut l’objet de toutes les attentions, les américains y voyant l’application du futur, le futur du commerce, la fin des queues dans les magasins…. Il est certain que les avantages seront infinis.


le-furet-du-retail-wallmart-scan-go-8-.png

 

En pratique on pourrait même imaginer que la commande prise en scanning en rayon passe directement en livraison à domicile (sans passage des produits dans un panier: vous scannez, vous checkez, vous payez, c’est livré….). Mais l'objectif premier est bien d'améliorer l'expérience d'achat EN magasin...  '' tout l'effort est d'accélérer le parcours d'achat dans le magasin, d'améliorer l'expérience, d'éviter la queue aux caisses... ' à déclaré Paul Weitzel managing partner Willard Concept. Bref ce que tous les gens détestent et les font fuir dorénavant des magasins.

L'enjeu étant bien entendu de diminuer les freins  et contraintes à la venue des clients en magasin vs e-commerce, drive, etc.. Il faut que les clients reviennent et donc pour cela améliorer l'expérience, sur le plan pratique, et leur donner envie .. 


Le service est annoncé en magasin avec une PLV colonne ''tout en un'' incluant leaflets avec QRCode pour télécharger l'appli, des sacs réutilisables ou jetables ... afin de pouvoir tester l'expérience tout de suite.

le-furet-du-retail-wallmart-scan-go-9-.png

le-furet-du-retail-wallmart-scan-go-10-.png

 

Par contre Wallmart n’a pas forcément eu la bonne idée en annonçant fièrement que l’économie sur les salaires des caissières pouvait être de l’ordre de 12 000 000 de us$ pour chaque seconde de commande via Scan&go !!!!!! Pas très social, mais on sait que ce n’est pas la préoccupation majeure du leader US. Cela explique peut être pourquoi il est très difficile d'avoir des infos sur cette révolution. 


Silencieux sur le déploiement, ... Wallmart avance ... sachant que Saintsburys à développé également un test sur plus de 800 magasins dès Octobre 2012..... Bref tout cela devrait aller assez vite. 


sainsburys-app-copy-520x260.jpg

Je pense personnellement que ce mode d'usage à un grand avenir : le mobile devient l'objet le plus intime du shopper, tout devrait s'y trouver regroupé. D'autre part, la cliente touche le produit, remplis son caddye, donc la dématérialisation n'est que partielle dans le parcours, elle est là uniquement sur les phases contraintes : information, comparaison, maîtrise du prix du ''panier''... 

Pour moi c'est l'avenir et je comprend pourquoi cela a été décisif dans l'obtention des awards : 

 - les incidences économiques pour la mise en place pour le distributeurs sont minimes par ex par rapport à la mise en place de puce NFC dans toutes les étiquettes .... Ex. Leclerc So Ouest ''full NFC'' La un simple barre code ou le code EAN suffisent.

- on regroupe dans ce système tout les avantages du nouveau commerce ''connecté' mais en mode nomade : avis conso, liste de shopping ''mobile'', historique d'achat, push de promo, etc.. à moindre cout pour le distributeur...

Cela devrait ''plomber'' encore un peu plus le  NFC (avis tout a fait personnel)... 


Wallmart doit aussi son Mobile Commerce Award 2012 pour l'ensemble de ses test Mobile : 

Plus tôt cette année, Wal-Mart avait également lancé Slinger, une Webapp de réalité augmentée pour faire la promotion de films à succès d'été. L'application permet aux consommateurs d'interagir avec l'affichage en magasin pour accéder à du contenu exclusif.

Et pour continuer sur sa lancée et tester en mode ‘’ludique’’ la réalité augmentée en magasin, Wal-Mart a également déployé une application qui permet de transformer l'expérience d'achat en magasin en une ‘’chasse au trésor’’ pour aider à promouvoir le film de Disney "The Avengers".

Walmart n'a pas peur de sortir des sentiers battus. L’utilisation de la réalité augmentée est un exemple de la façon dont l’enseigne intègre massivement le portable pour faire revenir le client en magasin et l’engager dans des expériences ludiques, promotionnelles, pratiques, de services, d’informations hyper dynamiques …  via une technologie de pointe, mais qui vont se concentrer finalement sur le mobile. C'est lui le héros du commerce de demain !

Hors magasins, on se souvient également dutest de QRScanning en Aout 2012 et à l’occasion de son sponsoring des Jeux Olympiques dans les rues de New York et de Chicago avec Procter & Gamble. Wallmart utilisant un ‘’truck’’ à New york, et des abribus ‘’pop up store’’ à Chicago pour véhiculer des rayons virtuels de produits ‘’à la Tesco Seoul ;°) et proposer de la vente directe via son smartphone de produit P&G Tide, Pampers, et Gillette (de mémoire, je crois que Wallmart n’ayant pas de magasins à Manhattan, c’était une manière aussi de se donner de la visibilité et de promouvoir ses services de ventes en ligne dans la Big Apple). Ces expériences étant également assorties d’animations et d’échantillonnage en séries limitées de goodies et autres articles à tester.

imgres.jpg

Walmart est la preuve qu'il est crucial pour les enseignes de tâter le terrain quand il s'agit du device mobiles et ne pas compter uniquement sur un seul canal pour le commerce de demain... matin. Il sera global comme j’aime à le dire dans ce blog. On ne parlera bientôt plus de canal… l’expérience sera globale et il faudra être au point (et surtout à l’heure) sur l’ensemble de ces nouveaux outils et comportements très vite compris et adoptés par le shopper…. Parce qu’il est … fainéant ! Oui et c’est une vertu.

"Presque toutes les facettes de notre vie ont déjà été transformée par le smartphone’’  a déclaré Gibu Thomas, vice-président senior de la téléphonie mobile et numérique chez Walmart. ‘’ Mais quand vous entrez dans un magasin - et c'est là que plus de 90 pour cent du commerce de détail se passe - votre expérience d’achat est encore très proche de ce qu’elle était déjà il a 10 ou 20 ans. Et les possibilités qu’apportent la téléphonie mobile permettant au web de finalement rentrer dans le magasin va être incroyablement perturbateur» a t-il dit. ‘’Le e-commerce (1ère génération NDLR) a finalement apporté au magasin… même si les magasins ont mis du temps à gérer ce double canal.. là dorénavant le smartphone amène le web dans le magasin…’’

« Notre plus grande opportunité à exploiter avec le mobile connecté est d’essayer d’influencer sur les ventes dans le magasin ‘’physique’’ et d’essayer de rendre plus faciles les achats dans le magasin. Le mobile : un vrai service pour nos clients’’. 

a-new-smartphone-app-based-system-would-allow-walmart-custo.jpg

Bref la révolution de la digitalisation du commerce est en route, attention à ne pas louper la marche. Fortes de certitudes, certaines enseignes se mordent aujourd'hui les doigts (voir la poussière cf Virgin) d'avoir loupé le virage du e-commerce ... louper celui du commerce global serait fatal même pour les plus grands. 


Publié dans m-commerce strategy

Commenter cet article

plombier pas cher paris 20 26/01/2015 16:05

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Pierre 11/01/2013 11:36

Bonjour,

J'aime beaucoup votre blog que je trouve vraiment à la fois pertinent et impertinent (dans le bon sens).

Par ailleurs, cet article sur walmart est très intéressant! Cependant, pour une fois je ne suis pas entièrement d'accord avec vous quand vous parlez de l'inertie de certains distributeurs
français.
En ce sens, il y a quand même beaucoup d'actions des principaux distributeurs Français.
Notamment, Auchan avec un test qui se nomme rapid'auchan sur mobile, Carrefour avec Scan'phone et mon panierCity, Casino avec MCasino,...
De plus, ces enseignes testent ici les douchettes sur smartphone en France. De plus, il y a plusieurs autres actions entreprisent => NFC pour Casino et Leclerc, Géofencing pour Auchan, Mur
virtuel pour Carrefour et Casino, Passbook pour Auchan et Leclerc... Et surement bien d'autres actions dont je ne suis pas au courant.

Il est évident que ces enseignes ne font là que des tests et ne communiquent certainement pas autant que Walmart, mais je trouve que l'écosystème des distributeurs Français n'est pas si en retard
en matière d'innovation.

le-furet-du-retail 13/01/2013 10:58



Merci de votre commentaire.


Je suis désolé pour ces propos effectivement quelque peu provocateurs. Mais ... culturellement on a des pogrès énormes à faire.


Technologiques ... on avance et on devrait y arriver .. ne faisons pas confiance au tout NFC.. et on s'en sortira ;°) 


Relationnellement.. alors là c'est pas bon, le client est toujours considéré comme un portefeuille, qui a de moins en moins de pièces dans sa poche mais qui n'est fondamentalement pas respecté.


Le client roi n'est plus, pourtant le client roi c'est l'avenir et il y ira sans nous.


Et là il n'y a qu'a voir le service et le respect ''commerçant" du client qui n'est pas pris constamment pour un voleur ou un raleur ou quelqu'un qui n'y connait rien. Si les gens ne vont plus en
magasins et plébiscitent les service dématérialisé c'est bien parcequ'il y a un probleme de défiance (AMAZON passée enseigne la plus attractive aux yeux des français devant Picard depuis cette
année ) ... et de confiance (56% des français n'ont pas confiance dans la grande distribution et 76 % ont une bonne image du commerçant de proximité). Ce temps là n'est plus possible et c'est
aussi et surtout cela qui sortira les distributeurs de la spirale dans laquelle il se truvent. Et l'on a trop pris les clients pour des ''machines à acheter''. Je fais aussi mon autocritique car
j'ai 25 ans de marketing et de pub derrière moi . 


Et maintenant nous avons la technologie liée à la relation client. Et c'est là ou je trouve que la distrib à du mal à faire sa révolution. Passer de la révolution industrielle. Je vous invite à
lire le dossier dans lequel je suis cité cette semaine LSA le commerce dans 30ans. C'est un dossier que nous avons initié avec Altavia gpe dans lequel je travaille. 


J'aime la distribution Francaise mais il faut balayer encore une forme de passé ''industriel'' dans les entreprises (et pas seulement la distribution je vous rassure) et ce n'est pas toujours
facile.


Notamment pour intégrer un mode transversal (la vision qu'à le client) à nos organisations en silots, pour passer dans un mode ''agile''. CàD savoir s'affranchir parfois des structures pour aller
plus vite tester et encore tester avant de déployer.


Et ce c'est ce qui se rèvèle aux yeux de ce que font les Peapod, Tesco, Target, Wallmart, et autres Saintz. Ils testent sans se poser de questions.. il y vont.... 


Après il y a une autre dimension à mes propos : Il y a ce que l'on voit appli, digital stratégy, e-commerce, drive, web to store, etc...... .... et il y a ce que l'on ne voit pas.


La distrib francais à pris le virage de la techno maios avec du retard : considéré comme concurrent le web à enfin été intégré en complément pour un commerce global. Mais ce fut dans la
contrainte, dans le spetiscisme des patrons de magasin, des ''barons''... et illuminée par le courtermisme. Elle est encore engoncée dans des process de décision lourd  Mais je reconnais
qu'être sur tous les fronts n'est pas facile. : et les efforts de la distribution sont louables mais sa frilosité est réductrice. 


Et relationellement et côté respect clients : des programmes comme le LAYAWAY de wallmart qui est une réponse économique social et différentiante, regarde Peapod est l'utilisation des réseaux
sociaux pour travailler se zone de chanlandise primaire, regarder Starbuks, sa politique éthique et citoyenne, son mode collaboratif .... Le respect et la mise en avant des vendeurs (blue shirt
Best buy, Collaborateurs Starbucks... vendeurs senior ''vétéran du vietnam'' chez Wallmart pour parler aux ''vieux''... là on en est très très loin. 


On fait du social washing... 


Donc j'admets être sévère mais il va falloir aller encore plus vite, encore plus loin. Et il y a des bastion, des cultures et des ''barons'' qui bloquent encore. 


Enfin désolé one more time, mais entre Wallmart N°1 mondial et Carrefour N° 2 mondial.... le constat est sanglant. 


J'admets et j'admire Geradon de Veyrat un visionnaire, serge Papin, MEL, Auchan et Vincent Mignot, et ITM leur politique est louable mais il va falloir aller tellement plus loin et tellement plus
vite, car ce qui guide ce ne sont pas les innos mais le fait que le shoppers les adoptent vite et devient de plus en plus exigeants. Il y a une dimension sociale et sociétale à integrer en plus
aussi des innovations technologique. 


 


Et comme dit Michel Serre ce n'est pas une crise mais un changement de monde. J'ai été un peu long désolé, et je confirme que j'aime la distirb francaise et voudrais tellement qu'elle ne rate pas
le virage : FANC, vs Virgin, Surcouf, Game.... 


Merci pour votre fidélité. Cordialement.