3 mars 2013: Target et Best buy attaquent Amazon et le showrooming en frontal! La guerre est déclarée... et Amazon réagit ‘’I love it !’’ !

Publié le par le-furet-du-retail

le-furet-du-retail-showroomingabc2.png

Target store N° 2 de la distribution américaine derrière Wallmart, a annoncé le 20 février qu’elle lançait SA guerre : désormais à partir du 3 mars et dans tous ses magasins, Target s’alignerait directement en caisse sur le prix de ses principaux concurrents on et off.

En somme vous consultez le prix du produit que vous souhaitez acheter en magasin sur votre smartphone, sur Amazon ou autres sites en ligne ( Target.com, Best buy.com, Wallmart.com, Toysr’us ) … vous le présentez à votre vendeur (ou jusqu’à 7 jours après votre achat) ... et s’il est moins cher ? alors il s’aligne (ou on vous rembourse si l'achat à déjà été effectué) en vous souriant… !

 le-furet-du-retail-target-showrooming-1-copie-1.png

Target Corp est il seul à se lancer dans cette réponse aux prix du on line ????

Non Best buy a annoncé également s'y mettre, une mesure qui ne correspond ni plus ni moins qu’à un renversement de la relation commerçante : ce n’est plus l’enseigne qui fait le prix d’achat mais le client ! Les américains doivent maintenant se saisir de l'aubaine car maintenant il y a deux prix dans le commerce le prix en magasin et le prix annoncé en ligne ...


le-furet-du-retail-showroomingabc4.png

C'est un retour en arrière et un énorme pied de nez à l’histoire du commerce. Je pense à mon maître à penser,  Jacques Aristide Boucicaut,  qui avait créé l’affichage des prix au Bon Marché (1852) pour cesser une pratique ancestrale du commerce : le marchandage courant au 19eme siècle.

Eh bien l’histoire ressert les plats … vous pourrez dorénavant marchander les prix smartphone en main dans votre magasin grâce à l’internet !

 

Une révolution aux States, regardez ce qu’en dit ABC News dans son journal du 16 02.

le-furet-du-retail-target-showrooming-2.png

a voir : link : ABC News en tête relate le ‘’nouveaux commerce’’ ou finalement il y a dorénavant 2 prix !


Le principe est surtout inquiétant en terme de prévisions économiques, de bilan, et de viabilité de business model pour une enseigne Brick and Mortar … 

Serait ce là la seule façon de porter un coup à Amazon ? décidé à conquérir le monde en attaquant les marchés locaux ''par là où cela fait mal'' : le prix et donc le modèle économique! Certes sur ce dernier point les ‘’brick and mortar’’ s’étaient endormis et avait fini par oublier de sourire à leur clients … mais force est de constater qu’ils doivent se réveiller.

Jeff bezos l’a dit lors du NRF 13 : ''amazon s’implantera en attaquant (et essouflant) les concurrents locaux par leur modèle économique''. Comment ? en front line avec Amazon.com, et en back office en s'immiscant dans les market place de leur concurrents ...  (ex logisticien Boomstick au Luxembourg dont je reste persuadé que c'est un sous marin d'Amazon …)  Voir Scoop : Incroyable Amazon me livre une commande passée chez C-Discount !!! Cherchez l’erreur ?

 

le-furet-du-retail-showroomingabc3.png

Bref à partir du 3 mars, prix Amazon en poche … vous pourrez donc sortir du magasin avec votre produit sous le bras … acheté dans une enseigne qui à investit, qui à des vendeurs, de la logistique, qui paie la taxe de vente et le mètre carré d’un magasin physique … mais au prix d’un ‘’pure player’’ n’ayant jamais eu à supporter ces frais. Et face à cet alignement de prix des leaders, qu'adviendra t'il de la réaction d'Amazon sur la valeur faciale des prix ??? Encore baisser notamment sur les ''produits référents'' à des périodes critiques ??? pour serrer la corde autour du cou des Brick and mortar ???

Si cette baguarre persiste et s'envenime, alors oui Jeff Bezos aura raison dans son discours à NRF13 : ce sera bien en étouffant les concurrents qu'il deviendra le plus grand magasin du monde. Personnellement je suis effrayé de ses méthodes ... celles de la terre brulée sur laquelle nous ne pourrons plus rien reconstruire.


Qu'en dit Amazon : ''we love it, we love competition''.... dit Graig Berman VP Global Communication Amazon.com

 

le-furet-du-retail-showroomingabc5.png

 

C’est donc dorénavant la dure loi de la guerre entre ON et OFF … 

2013 : année charnière! Celle de la rencontre des deux mondes. Une bagarre annoncée depuis 2000 et la bulle Internet.. et c’est aujourd’hui qu’elle va éclater. Et celui qui tiendra vivra !


Que se passe-t-il donc ? Amazon : 1 / Magasin : 0 !

La vocation de l’enseigne Target, est donc bien d’essayer d’enrayer l'effet du showrooming mais surtout de redonner confiance en offrant le dernier flanc : s’aligner sur les prix, même si le service est différent. Car malheureusement le client à tendance à oublier qu'un magasin n'est pas tout a fait un site de commerce en ligne ... mais il considère que ce n’est pas son problème, surtout en période de crise économique.

Testée par Best Buy et Target en fin d'année la mise en place définitive de cette stratégie semblerait dire que les effets d’un alignement ‘’in store’ sur le prix au moment de la décision d’achat à été déterminant.

Cependant, il est difficile de savoir si cet alignement des prix est aussi décisif que cela. Néanmoins difficile de dire si cette décision est le ‘’chant du cygne’’ ou pour calmer Wall street et les investisseurs en jouant le tout pour le tout.

Daniel Binder analyste chez Jefferies a déclaré :

‘' Target a déçu durant trois saisons de vente de fin d’année consécutives, car il travaille à établir un juste équilibre entre le prix et les promotions … dans un monde qui est de plus en plus concurrentiel et le déplacement vers le commerce on line.

Nous craignons que Target ne perdent en ‘’présence à l’esprit’’  pour les clients pendant ces périodes si importantes pour leur business, et au profit du ''on line’’.


000016496

 

Amazon à dorénavant toujours un coup ‘’psychologique’’ d’avance : entrez dans un magasin et vous avez en tête que Amazon est forcément moins cher sur le produit que vous allez acheter …

Ça commence mal. Questionnez les gens autour de vous vous verrez.

Le shopper raisonne à ‘’prix produit’’ équivalent, malheureusement sans prendre en compte dans un premier temps des arguments ‘’compensateurs’’ tels que le service, l’exposition produits , la démonstration, l’émotion, le toucher... et prendre en compte que cela à un prix. Les clients continuent à aimer le magasin pour ses atouts expérientiel, vendeurs, libre toucher... mais l'écart prix ne semble plus ''justifiable''. Et sans ‘’magasin’’ le commerce ne pourrait exister. Mais pour le shopper la bonne affaire est partout ! Et le fardeau immobilier et vendeurs reste sur le magasin … et le beau rôle pour Amazon.

Et quand bien même une enseigne déciderait d’afficher des prix plus bas que les pure players … elle ne le pourrait que difficilement! Mettre globalement un réseau de 1763 magasins et un site on line d’enseignes au même prix… est impossible. 


Alors bienvenue peut être dans le nouveau commerce : ce n’est plus le distributeur qui fera le prix mais le client ! Son pouvoir ira-t-il jusque là ?

Les modalités de l'offre :

- Sur place durant votre acaht, ou si vous constatez durant 7 jours après votre achat que le prix du produit que vous avez acheté est moins cher sur Amazon où l’une des enseignes intégrées par Target ( Target.com, Best buy.com, Wallmart.com, Toysr’us, … et même commerçant local ‘’en ligne’’..  ) leaflets, prospectus, TARGET S’ALLIGNE .

- Le prix en ligne devant être validé par un membre de l'équipe Target.

- L’article pris en compte pour le comparatif devant être en stock au moment où celui-ci est effectué par le client avec son vendeur magasin…. Tout est prévu (article, marque, taille, poids, couleur, quantité et le numéro de réf. Identique, limité à une référence par personne).*

 

Obtenir une réduction sur un prix de vente au détail va devenir un nouveau mode de commerce …  Les achats en ligne s’appuient sur 10 années de défis qui ont ébranlé la confiance du shopper, en lui instillant le poison du doute : sur la crédibilité de ses prix, sur la confiance qu’il lui accordait, sur son offre, son marketing, le discours de ses vendeurs… Dur  ! A juste titre ou non, le poison est instillé.

Et il est probable que les consommateurs vont maintenant parcourir un magasin physique avec le doute en tête , et continuer à acheter en ligne ou à jouer le comparatif même de manière non objective....  Il faudra du temps pour réinstaller la confiance sur les prix. Nous sommes rentré dans la période de désillusion sur le commerce traditionnel …

La mesure de Target et Best Buy sera suivie sans doute par tout ceux qui veulent survivre  … ou mourir face au commerce virtuel. Soit ils arrivent enfin à contrer les pure-players … soit ils ne peuvent supporter le cout de cet alignement de prix … sur des concurrents virtuels.

Dure période : année 2013 année charnière ... parole de Furet.

Publié dans showrooming

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

free youtube views 21/12/2015 12:43

Superbly written article, if only all bloggers offered the same content as you, the internet would be a far better place..

free facebook likes 21/12/2015 12:42

I know your expertise on this. I must say we should have an online discussion on this. Writing only comments will close the discussion straight away! And will restrict the benefits from this information.

Bric School 22/05/2015 08:42

Hey there! This is my first visit to your blog! We are a collection of volunteers and starting a new project in a community in the same niche. Your blog provided us useful information to work on. You have done a extraordinary job!

tylerscottwedding 18/05/2015 09:24

I really enjoy simply reading all of your weblogs. Simply wanted to inform you that you have people like me who appreciate your work. Definitely a great post

resourcesworkforce 27/04/2015 10:14

Just wanted to give a quick shout out and say that I genuinely enjoy reading your articles.