Sas de désinfection : nos amis Belges Intermarché et Carrefour BE testent leurs solutions à l’entrée des magasins …

Publié le par le-furet-du-retail

Sas de désinfection : nos amis Belges Intermarché et Carrefour BE testent leurs solutions à l’entrée des magasins …

Imaginez il y a encore 3 mois nous étions tous en train de tester le concept ''just walk out'' Amazon GO à New York et nous nous extasions devant ce modèle ''sans friction'' et cashless... la liberté totale d'un client livré à lui même. Aujourd'hui New York compte plus de 700 morts par jour ...et le célèbre Javitt Convention Center haut lieu du NRF est devenu un hôpital de plus de 1000 lits... Tritesse et terrible vitesse du destin.... 

Costco Villebon 16 mars 2020

Du tout au rien : 3 mois après ''just walk out'' nous rentrons dans une période stricte d'un ''don't walk in or out without autorisationun retour en arrière incroyable. Car quoiqu'il advienne il faudra bien que l'on continue à manger et passer d'un espace confiné à une autre espace confiné pendant un certain temps voire plus ...

Je fais partie de ceux qui pensent que les comportements ''intimes'' des clients vont changer durablement après cette période ''contactless''. Oui le magasin est devenu un vecteur potentiel d'épidemie un mal endémique qui n'a aucune raison de disparaître de la terre. Avant le mal arrivait en magasin par les produits de la mal bouffe ou d'un incident type ''viande de cheval'' dans le hachis parmentier ... aujourd'hui cela va être radicalement différent dans sa perception, un peu comme le ''métro'' ou le bus.. un bouillon de culture bactériologique par les personnes qui le fréquentent .... Ne serait qu'une ''banalité'' comme la grippe ne sera plus jamais vue comme avant, et les magasins vont devoir le prendre en compte et le réintégrer comme une contrainte de base : ''protéger'' leurs clients contre eux même

 

Finis donc les achats sans un contrôle sanitaire strict, contraignant et jamais on aurait imaginé cela ailleurs que dans un film de SF, mais oui Intermarché Boussu et Carrefour Market Place Jourdan à Etterbeek sont les premiers magasins de ces enseigne en Belgique ou sont testés les premiers tunnels de décontamination.

Au dela des consignes stricte préalablement dispensées, on passe à la solution supérieure, un sas de passage obligatoire en entrée de magasins.

Deux fonctions : la désinfection automatique et systématique des Caddies une excellente initiative très rassurante pour les clients. L’autre un peu plus anxiogène, la désinfection des clients passer à l’aspertion de produits désinfectants principalement sur le bas du corps.. un peu plus stressant.

Sas de désinfection : nos amis Belges Intermarché et Carrefour BE testent leurs solutions à l’entrée des magasins …

Le pionnier ? Intermarché depuis le 9 avril, un sas obligatoire pour «désinfecter» les clients à l’Intermarché de Boussu.

A 10 000 euros le sas, l’engagement n’est pas anodin est très louable pour ce petit magasin dont Eric Menella est le gérant, et qui a décidé de faire ‘’ce qu’il fallait’’ pour pérenniser ses ventes en toutes sécurité. “Nous l’avons installé ce matin. La société est toujours sur place pour peaufiner l’installation”, déclare Mr Menela.

Côté technique. Le tunnel transforme l’eau courante en ozone aqueux via un procédé certifié, et qui décontamine en quelques secondes les personnes qui s’y aventurent, mais aussi les objets. “Dès le début du confinement, nous avons mis en place un dispositif pour protéger nos clients, et notre personnel. L’employé qui régulait les entrées désinfectait tous les caddies et donnait à tous les clients des gants jetables. Mais comme nous allons faire face à une pénurie de gants, nous avons donc décidé de prendre les devants”.

L’adpatation d’une technique utilisée depuis des décennies et validé depuis 2002 par la FDA, l’organisme le plus sévère au monde et qui fait donc référence (Food And Drug Administration Américaine).

L’ozone aqueux stabilisé, permet de nettoyer les surfaces en décomposant les contaminants, de la même manière que les produits désinfectants, et ce sans impact sur l’environnement. Concrètement, l’eau est acheminée dans une unité de traitement pour être filtrée. Parallèlement, de l’oxygène est soumis à quelque 4500 volts, lui permettant d’être transformé en O3, de l’ozone, qui est ensuite injectée dans l’eau, laquelle est vaporisée sous forme de vapeur. Et le tour est joué.

L’installation proposée à Boussu, qui avoisine les quelque 10.000€, permettra en outre au personnel de gagner du temps. “Par ailleurs, et c’est plus important, cela rassure également nos clients de voir que nous ne prenons pas cela à la légère.”Un investissement qui n’a qu’un seul but : « Protéger les citoyens, les clients et le personnel », affirme ce gérant responsable. Et en ces temps difficiles, rassurer, ça n'a pas de prix ! Bravo à toutes ces équipes de Boussu sur cette initiative personnelle de Mr Menela mais qui ne devrait pas manquer de faire références dans cette enseigne en Belgique et ailleurs. On les encourage. 

Le Safety Cube : Une autre technique testée par Carrefour Belgique à Etterbeek, plus inspirées des milieux hospitaliers : la pulvérisation de produits de désinfectants ''non agressifs''.

Sas de désinfection : nos amis Belges Intermarché et Carrefour BE testent leurs solutions à l’entrée des magasins …

Ici ce n'est pas une initiative individuelle de gérant de magasin associé, mais bien plus globalement Carrefour Belgique qui a décidé d'aller va plus loin que les dispositions déjà prises drastiquement depuis un mois, et qui teste cette solution de Sas de désinfection qui si elle s’avérait efficace et surtout ‘’acceptée’’ par les clients ( ce qui ne sera peut être pas simple ) car l’on entend déjà les ‘’contre tout’’ contester d’être soumis à une pulvérisation de ‘’produits’’ même si ceux-ci sont issu de l’univers officiel de la santé. C’est en partenariat avec la société Disinfect, que l’enseigne a installé devant le Carrefour Market de la place Jourdan à Etterbeek un ‘’Safety Cube’’ une cabine identique à certain sas courant dans certains hôpitaux. L’idée derrière cette unité mobile est de désinfecter au maximum et par pulvérisation les clients et leur caddies ou panier avant qu’ils n’entrent dans le magasin. Grâce à un système de pulvérisation, le bas du corps du client (du bassin jusqu’aux pieds) et son caddy ou panier sont entièrement désinfectés avec un produit similaire à ceux utilisé dans les hôpitaux. En outre, les clients sont également invités à se laver les mains avec un gel hydroalcoolique.

Arnaud Lesne, directeur de l’innovation Carrefour Belgique.

Arnaud Lesne, directeur de l’innovation Carrefour Belgique.

Sas de désinfection : nos amis Belges Intermarché et Carrefour BE testent leurs solutions à l’entrée des magasins …

« Notre première priorité a toujours été de réfléchir à de nouvelles solutions pour protéger la santé de nos clients et de nos collaborateurs dans ce contexte un peu particulier. Après les plexis en caisse et la signalétique au sol, c’est maintenant une véritable unité mobile de désinfection que nous avons installée aujourd’hui », explique Arnaud Lesne, directeur de l’innovation Carrefour Belgique.

Le Safety Cube est pour l’instant en phase de test au Carrefour Market Jourdan. Si ce test s’avère concluant, l’enseigne pourrait prochainement déployer ce concept dans d’autres magasins.

Le commerce et la distribution n'auront jamais été aussi responsables, réactifs et imaginatifs. Bravo à tous. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article