Fedex renvoie Amazon : La fin du bal des dupes !

Publié le par le-furet-du-retail

Fedex renvoie Amazon : La fin du bal des dupes !

En deux temps, Fedex à décidé d’arrêter son partenariat historique avec Amazon. Ce leader américain du fret aérien avait déjà annoncé en juin la rupture de son contrat avec Amazon sur les transports aériens ( Fedex dispose d"une flotte de 650 avions cargo...) et bim la semaine dernière Fedex a annoncé la suite en rompant définitivement les liens sur les transports terrestres avec Amazon. Comme quoi il peut y avoir une vie sans Amazon... on aurait tendance à l'oublier. 

Pas le premier dupé mais le plus symbolique : Fedex dit STOP !

Il est des partenaires comme Fedex qui ont joué le jeu depuis le début de l’aventure Amazon et qui lui ont certainement permis d’être là où il en est aujourd’hui. Et certes tous deux ont appris mutuellement depuis 2000 la nouvelle donne logistique du commerce suite au tsunami de la vente en ligne, mais il en reste que le divorce comme dans tous couples est toujours possible.

Personnellement je pense à deux acteurs historiques Fedex et Procter& Gamble: Procter & Gamble a réalisé jusqu’à 15% de son CA aux US via la plate-forme Amazon, ce qui n’a pas empêché Amazon de sortir des MDD concurrentes sur les gammes lingettes et couches Amazon Elements ou Mama bear, mais dont les ‘’diapers’’ furent vite stoppées 15 jours après leur mise sur marché. Soit disant pour des raisons de problème de conception, mais (à mon avis personnel) peut être aussi parce qu’Amazon à du provoquer la colère de son partenaire P&G et ‘’accélérateur de recrutement de foyers’’ de la première heure pour Amazon, notamment avec les formules d’abonnement couches qui ont créé un buzz extraordinaire. Là Amazon avait préféré se ranger à la raison et suspendre sa production de couches, mais jusqu’à quand.

On peut le voir également actuellement avec la marque Harrys jeune DNVB qui cartonne aux Etats Unis en concurrençant Gillette (groupe P&G) et vendue sur la market place en bénéficiant du ‘’Amazon’s Choice’’. Bref oui Amazon n'a pas d'âme et il ne faut pas s'attendre que sur le long terme elle privilégie la reconnaissance à la profitabilité. 

Fedex renvoie Amazon : La fin du bal des dupes !Fedex renvoie Amazon : La fin du bal des dupes !

Fedex quand à lui été pionnier, à suivi et aidé le leader du e-commerce dans ce nouveau monde de la livraison du e-commerce depuis 1997…. Mais là les enjeux deviennent trop importants et les partenaires historiques se séparent. Et pas sûr qu'Amazon soit gagnant dans ce coup là, même s'il devait s'y attendre. Car il est indéniable que le talon d’Achille d’Amazon sera d’arriver à être rentable sur le dernier miles, ou tout du moins que ce dernier miles ne plombe pas ses résultats sachant que la concurrence des ‘’groceries leaders’’ est féroce. Dernièrement 800 000 000 de $ d’investissement sur le ‘’one day delivery’’ ont refroidi les investisseurs. Livrer 1 pack de bière) 10,69€ à minuit en 1 heure ... Cherchez le modèle économique. Voir mon dernier post ici

 

Alors FEDEX faisant un bras d’honneur à Amazon est-ce possible ?

Oui pour mieux se jeter dans les bras des ‘’brick and mortar’’… le jeu se retourne en faveur d’un commerce qui veut devenir de plus en plus ‘’augmenté’’ logistiquement.

Même si vu de l’extérieur ce partenariat semblait ‘’énoooorme’’ il ne représentait que 1,3% du CA de Fedex en 2018. Et au dire de cet acteur ‘’la guerre des prix et le chantage au volume devait stopper’’. D’autant que son ex-partenaire devient de plus en plus un concurrent : création de Amazon logistic en Mars 2019, location puis achat d’avions cargo, flottes de camions en propres…

Mais mettre fin à sa relation avec Fedex est un signe qui dépasse Amazon, les initiés voyant dans cette rupture un signe envoyé aux acteurs ‘’brick and mortar’’ dont Walmart ou Dollar tree sur la possibilité de nouer des partenariats logistiques et ‘’dernier miles’’ avec eux… car n’ayant plus aucun lien avec Amazon. Et compte tenu de son savoir-faire notamment de son département Fedex Ground un bon moyen pour eux de les renforcer dans leur guerre actuelle avec le leader de Seattle.

Fedex renvoie Amazon : La fin du bal des dupes !

Amazon dispose de l’alternative UPS pour l’instant une aubaine et une position de force… mais jusqu’à quand ?

Oui UPS représente une ‘’roue de secours’’ pour Amazon, pesant entre 5 à 8% de ses revenus. Mais en l’absence d’un lièvre, le levier de négo pour Amazon risque de devenir plus difficile. La spécificité de UPS étant son maillage régional plus spécifique vs Fedex, à fortiori quand Amazon augmente sa promesse à la généralisation du ‘’one day delivery’’… pour tous ses membres Prime. Il va falloir pouvoir assurer mister Amazon, et pas à n’importe quel prix.

Goldman Sachs estime à 122 milliards de dollars la somme que Amazon devrait investir dans ses centres de traitements des commandes et moyens de transport et en leasing de cargo pour arriver à égalité de l’offre UPS + Fedex réunies.

Et compte tenu de l’évolution, il n’est pas sûr qu’un jour prochain UPS ne soit tenté de se consacrer au commerce ‘’hors Amazon’’ si celui-ci devenait trop gourmand ou étouffant. Alors au grand bal de C... qui sera gagnant. Le temps de la révolte est arrivé. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aide à la personne en besoin 23/10/2019 13:22

Aide à la personne en besoin


Bonjour
Je suis un spécialiste française qui offre des prêts à l'étranger, sauf dans
les pays d'Afrique. avec un capital qui sera utilisé pour accorder des
prêts entre particuliers, à court et à long terme, allant de 2.000 € à 5.000.000 d'euros pour que toutes les personnes sérieuses aient réellement
besoin:

Nous faisons des prêts financiers - Prêt immobilier - Prêt Investissement
Prêt de voiture. Je suis disponible pour servir mes clients dans un délai maximum de 72 heures sur réception de votre formulaire de demande financière: MAIL : christianapicaro@gmail.com

Développeur web freelance maroc 14/08/2019 21:51

Un article très intéressant merci beaucoup pour le partage.