Panier moyen et utilisation ? Comment les clients paient via leur smartphone dans le monde.

Publié le par le-furet-du-retail

Panier moyen et utilisation ? Comment les clients paient via leur smartphone dans le monde.

C’est l’arlésienne même si le sujet est ‘’chaud’’ : quelle est le poids des achats via mobiles dans les pays et notamment chez nous qui sommes souvent considéré comme des ‘’arriérés’’ de la techno, même si le dernier ranking Fevad 2018 place la France en tête des achats PGC en e-commerce en Europe … Alors somme-nous en avance, en retard, matures ou pas, hostiles ou non? Ces questions de ''m-payment'' sont toujours très compliquées car naviguant entre un frein ‘’psychologique’’ notamment vis-à-vis de la sécurité et que l’on peut comprendre, et la difficulté de choisir un standard, celui de son opérateur, de sa marque de mobile, de sa banque ou d'une néobanque ... . Si je prends mon modeste cas, possédant un Samsung, sous Android, client de la BNP, de N26 et ayant téléchargé Lidia ? Comment arbitrer.

La réponse n’est pas pour demain et elle ne sera pas unique… comme en son temps avec les multiples cartes de paiement acceptées par les commerçant : Visa, Mastercard, Amex, Diners, cartes loyalties de l’enseigne… Demain les commerçants accepteront plusieurs moyens de paiement via le mobile de leurs clients. Des enseignes comme Séphora sont bien en avance sur ce point allant même jusqu'à accepter Alipay et Wechat pay... Pour l'anecdote habitant personnellement à Versailles, ville visitée par moultes cohortes de touristes Chinois, ma petite pharmacie de centre ville accepte les modes de paiement Chinois Alipay et Tencent... 

Panier moyen et utilisation ? Comment les clients paient via leur smartphone dans le monde.

Mais aujourd’hui on commence à savoir et j’aime ce tableau édité par Statista Digital Market Oulook.

Que dit’il ? Déjà que le ranking est double. D’un côté le taux d’utilisation, de l’autre le panier moyen annuel en dollars. Et si l’on peut s’étonner que l’on voie des pays comme le Brésil être devant c’est aussi parce que dans les pays économiquement plus faibles et donc où la population bancarisée est basse, le mobile comme ''portefeuille'' est une évidence. On le voit au Kenya où toute une génération n’aura jamais connu ni le carnet de chèque ni la carte de paiement 60 000 000 de Kenians paient perçoivent leurs indemnité et salaires sur le mobile et paient avec celui ci ... l'argent ''dans la poche'. C'est également le succès de la Chine, ayant fait un saut technologique sans passer par la case départ.

Alors Oui la France est 10ème … en utilisation avec 2,2% d'utilisateurs...normal au pays qui a inventé la carte à puce. Pas de surprise et il suffit de voir dans les magasins, on ne s’affole par à sortir son téléphone en caisse. Mais il suffirait que ce mode de paiement soit plus intégré aux programmes de fidélisation par exemples des distributeurs pour que cela explose.

Par contre si l’on considère le montant du panier moyen … la France est 4ème derrière les Etats Unis, le Royaume Unis, Israël, et devant la Chine. Les adeptes sont donc très adeptes… il suffit de recruter et les volumes d’affaire seront au RDV. Il va falloir se préparer. Car avec 1 180,40€, la confiance est là et l'avenir de ce marché est fiable. 

A relire mon poste de Aout 2012 ... ça ne nous rajeunit pas... 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article