Pour Noël, Monoprix fait la promotion de producteurs locaux... un esprit ''Prisunic'' ?

Publié le par le-furet-du-retail

J’ai adoré …

A l'occasion de Noël ... ''mais pas que '' ...  Monoprix s’associe avec de belles marques de production 100% française, à l’occasion conjointe de la recrudescence de ‘’coups de pouce’’ de distributeurs à des marques inconnues et à vocation locales et éthiques … et d'envie de satisfaire ses clients en faisant la promotion de ces marque ''valorisantes''. 

Et cela me fait penser à l’époque (que beaucoup ont certainement oubliée ou pas connue) de la stratégie PRISUNIC … qui faisait la promotion dans les années 80 de ‘’griffes’’ de design et de mode française…. Certes le registre n’est pas le même qu'actuellement, mais guidé par la même veine de soutenir et de promouvoir un ‘’esprit’’ français ... cela me semble assez similaire.

Je suis donc tombé hier dans mon Monoprix habituel de Versaille pour ne pas le nommer, sur de superbes , efficaces et simples théâtralisations de marques ''France'' et en co-branding c’est-à-dire en  MDD de productions locales et respectant leur identité… "Aie aie aie... esprit de Montebourg es-tu là… ?'' Peu importe l'intention est belle. 

Pour Noël, Monoprix fait la promotion de producteurs locaux... un esprit ''Prisunic'' ?
Pour Noël, Monoprix fait la promotion de producteurs locaux... un esprit ''Prisunic'' ?
Pour Noël, Monoprix fait la promotion de producteurs locaux... un esprit ''Prisunic'' ?
Pour Noël, Monoprix fait la promotion de producteurs locaux... un esprit ''Prisunic'' ?

Et en flânant sur le site de l'enseigne, les produits sont fortement mis en avant... Une superbe initiative à deux niveaux :

D’abord surfer sur ce que j’appelle le syndrome du ‘’slip Français’’ relayé, amplifié et magnifié. Il faut reconnaître que ces marques ‘’sortie de nulle part’’ doivent à cet acteur de sous vêtement militant ont su faire renaître en nous un sentiment légèrement nostalgique mais très moderne de fabrication ‘’locales’’ et ‘’brutes’’ sans être ringardes. Il suffit d’utiliser les codes de la cocarde bleu blanc rouge pour réveiller légitimement ce sentiment chaud de retour à des choses simples et patrimoniales. C’est le rôle de Monoprix ‘’100% local’’ de surfer sur cela.

Ensuite, comme indiqué, j’aime que Monoprix surfe aussi sur une vague oubliée chère à ‘’Prisunic’’… qui faisait dans les années 70/80 la promotion de ‘’courants’’ de style et de design français … dans un monde de brute de la ‘’grande distribution’’. A l’époque, une styliste de renom Andrée Putman avait repris la direction artistique de Prisunic et inculqué à l’enseigne une mission de faire la promotion d’un design ‘’accessible à tous’’ et donc de lancer des séries spéciales Prisunic audacieuses mais forte en personnalité.

PRISUNIC ????  Certes les digitales natives (les mêmes capables de danser sur Dalida et Claude François…) s’interrogeront sur cette enseigne des années 80, de centre-ville, rachetée en 1997 par Monoprix, et disparue en 2003… Prisunic à fait dans cette année 80th de forte création et de design français la promotion de griffe et de production de produits.

Pour Noël, Monoprix fait la promotion de producteurs locaux... un esprit ''Prisunic'' ?
Pour Noël, Monoprix fait la promotion de producteurs locaux... un esprit ''Prisunic'' ?
Pour Noël, Monoprix fait la promotion de producteurs locaux... un esprit ''Prisunic'' ?
Pour Noël, Monoprix fait la promotion de producteurs locaux... un esprit ''Prisunic'' ?

Alors certes le raccourci est simple mais les enseignes ont un rôle à jouer dans la promotion des marques locales  hors food . Pour mieux les inscrire dans le paysage local et donner à leurs clients un sentiment de participation à la défense d'une production économiquement profitable à tous, au bon sens du terme… Et pas en ‘’french product washing’’ …

Pour Noël, Monoprix fait la promotion de producteurs locaux... un esprit ''Prisunic'' ?
Pour Noël, Monoprix fait la promotion de producteurs locaux... un esprit ''Prisunic'' ?

Et on y retrouve des ''captain category'' comme BIC et son célèbre stylos 4 couleurs mythique et revisité à cette occasion, mais également des produits AIGLE, DURALEX, DAMART, GIEN, ARMOR LUX chère à Mr Montebourg... SIC ... mais aussi des marques respectables en pugnacité pour exister dans ce monde de brutes comme LE MONT SAINT MICHEL, LA BELLE MECHE, LES JOUETS LIBRES…. 

Bravo c'est cela que l'on attend aussi de notre commerce même si les prix sont parfois un peu trop significatifs de l'engagement. Il faut savoir accepter cela.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article