La guerre est lancée : Seattle, Los Angeles... Amazon projette 6 ouvertures Amazon Go en 2018.

Publié le par le-furet-du-retail

Un mois seulement après son ouverture au grand public le succès du concept Amazon Go semble inciter Amazon à en ouvrir 6 autres d’ici à la fin 2018 selon des sources proches et ‘’actives sur le sujet’’ et relaté par le site référent Recode.

Après une ouverture en deux temps :  #1 / décembre 2016 réservé en béta test aux collaborateurs du siège Amazon de Seattle puis # 2 en Janvier 2017 avec son ouverture officielle au grand public. Depuis le magasin ne désemplit pas et la version béta du ‘’just walk out’’ - nom donné au brevet de système global scan & cashless s’éloigne de sa fonction test pour devenir un concept fiable donc à déployer.

Avec cette nuance à corriger d'entrée car les confusions / amalgames commencent à naître dans les discours médiatiques entre les différences technologiques : Amazon Go n'est pas un concept ''scan&go'' puisque l'on y scanne  pas  les produits avec son propre smartphone, comme Monop Easy ou Walmart. Ici les produits s'enregistrent automatiquement sur le compte client 'Prime'' via un cumul de technologies mêlant la reconnaissance d'images et d'autres systèmes de détection breveté par Amazon. Lire mon post sur ''ce que l'on sait de la technologie Amazon Go ''.

Et cette décision de déploiement rapide du concept de magasins par Amazon confirme son succès après seulement un mois d'ouverture avec ces témoignages locaux et dans la ''real life'' : tous les clients décrivent comme ‘’agréable, impeccable, absolument fascinant, innovant, une expérience incroyable et une sensation bizarre. sortir sans payer… l'expérience Amazon Go. Bref le retail à du soucis à se faire. Entre le concept Hema d'Alibaba (prononcer Rrreûma) et le concept Amazon Go de Amazon.... il va falloir se bouger car les lignes de clients vont encore bouger sur principalement le concept de proximité / service. 

L’ambition d’Amazon - malgré certainement la médiocre rentabilité actuelle du concept - se confirme donc, il ne reste qu'à savoir où devraient être les futures exploitations. A Seattle cela semble certains pour 3 autres magasins, mais également Los Angeles. Et la foncière Immobilière de Rick Caruso promoteur immobilier milliardaire semble en discussion avec Amazon pour ouvrir un Amazon Go dans l’enceinte de l’un de ces centres commerciaux The Grove, temple du shopping en plein air de 600 000 pieds carrés, ce qui serait une expérience différente du concept natif Amazon Go plutôt ‘’street concept’’.

"Si Amazon commence à ouvrir plus de magasins au concept Amazon Go en 2018, cela laisse présager qu'Amazon ne se soucie pas trop de savoir combien ces magasins lui coûte et qu'ils ne reculeront devant rien pour inonder le marché - les supermarchés et les pharmacies seront damnés ! " déclare Christopher Walton lors d'une interview à Retail Dive. 

Car si Amazon fait de Amazon Go un fer de lance comme son service Prime Now... le développement sera ultra rapide, pour marquer les esprit et destabiliser le retail historique. Pour mémoire, une fois le concept ''prime now'' testé et approuvé, les villes couvertes par ce service furent nombreuses, plus de 30 dans les 2 premières années. 

whaou mais comment ça marche ...
whaou mais comment ça marche ...
whaou mais comment ça marche ...

whaou mais comment ça marche ...

Amazon Go déclenche la course du total ‘’cashless’’ - différent du mode Scan & Go - et il va falloir suivre.

Sur ce concept Amazon devrait donc se permettre le luxe de faire des pertes financières afin de faire décoller ce concept qui semble désormais aboutis et apprécié par ses clients, et qui inspire / effraie le monde entier du retail. Des pertes financières ou à minima des investissements peu rentables à court terme que presque aucun autre détaillant historique ne peut se permettre tant ils sont acculé déjà par leurs immobilisations et dettes, héritage de la bagarre dont ils font déjà les frais face au e-commerce depuis plus de 10 ans. Cette couche là pourrait à terme être fatale a beaucoup. 

Sous cette menace, d'autres détaillants s'attaquent au même problème ''cashless'', l'expérience ultime du client sans rupture et sans irritant ''in store'', mais avec des technologies différentes. Et sans compter que, comme pour le drive, les enseignes françaises peuvent avoir une longueur d'avance sur le scan & go... car elles ont adopté depuis longtemps les ''douchettes'' forme primaire de ''scan & go'' et commencé à donner des habitudes à ses clients. Les Etats unis découvrent seulement en 2018 ce principe de ''douchettes''... ex scan bag go de Kroger.

- Walmart, Sam's Club et Kroger ont tous récemment fait une grande poussée pour la technologie « scan and go » - différente de celle de Amazon Go puisque le client scanne lui-même ses produits avec son smartphone comme ''douchette'‘ - qui utilise des applications mobiles pour réduire ou éliminer le temps passé dans les magasins et surtout en caisse.

- Les magasins Scan Bag Go de Kroger s’attaque au sujet, indépendamment de ses ‘’discussion’’ actuelles avec le géant Alibaba.

- La filiale de Walmart, Code Eight, développerait également un concept global de magasin à technologie lourde utilisant la reconnaissance d’image et un système de ‘’caisse sans caisse’’, dirigé par Mike Hanrahan, co-fondateur et ancien directeur de la technologie de Jet.com.

Et le système de paiement Scan & Go de Walmart, plus développé, est maintenant en place dans une douzaine de magasins dans plusieurs États. Ce qui est d’autant plus étonnant c’est que Walmart avait développé cette technologie de ‘’Scan & go’’ en 2012, et développé dans plus de 200 de ces magasins pour finalement l’abandonner en 2014 …trop tôt ?

Voir à l’époque mon post sur ce sujet incroyable ''appli scan & go : Walmart ''

- En Europe, Tesco et Waitrose teste le concept.

- En Europe, Tesco et Waitrose teste le concept. En France Monoprix teste avec apparemment succès MonopEasy dans son Monop Boul. de la Madeleine à Paris. J’ai testé c’est très efficace. A voir bientôt sur le Furet. En France Monoprix teste avec apparemment succès MonopEasy dans son Monop Boul. de la Madeleine à Paris. J’ai testé c’est très efficace. A voir bientôt sur le Furet. 

En 2012 Walmart était prêt sur le Scan & Go ... avant l'heure c'est pas l'heure !
En 2012 Walmart était prêt sur le Scan & Go ... avant l'heure c'est pas l'heure !

En 2012 Walmart était prêt sur le Scan & Go ... avant l'heure c'est pas l'heure !

Et une déclinaison Whole Foods Go? Non pas compatible !

Il a également été spéculé qu'Amazon pourrait installer le système Amazon Go composé de caméras et de capteurs dans ses magasins Whole Foods la chaîne d'épicerie qu'elle possède maintenant en propre, mais ce serait une entreprise énorme et représenterait un défi technologique beaucoup plus important. Le concept doit partir ‘’from scratch’’ et la technologie ne serait pas adaptable à un magasin existant.

Et si la société ouvre un magasin Amazon Go à Los Angeles, Amazon resterait logique avec elle-même, ayant couramment utilisée cette ville comme base de test de ces nouveaux produits et services. Par exemple, Los Angeles a été la première ville où Amazon a déployé son service de livraison d'épicerie Amazon Fresh après l'avoir incubé pendant plus de cinq ans à Seattle.

 Plus récemment, on a dit qu'Amazon préparait un nouveau service d'expédition à Los Angeles qui lui opposerait les grands transporteurs UPS et FedEx.

Cela va faire encore beaucoup parler mais le danger est réel.... Amazon prévoit d'ouvrir jusqu'à six magasins Amazon Go sans caisse cette année

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mike james 07/08/2018 15:30

Still working blog website 2018 btw im happy with english language by google haha