Amazon Store : c'est bien partit ! Et comme Apple en 2001 plus que des magasins Amazon crée des espaces de rencontre et de services.

Publié le par le-furet-du-retail

Amazon Store : c'est bien partit ! Et comme Apple en 2001 plus que des magasins Amazon crée des espaces de rencontre et de services.

Bon on va prendre un peu de recul. Je suis le premier à avoir toujours dit qu'Amazon n'ouvrira jamais de magasins. Simplement parce que c'est un schéma de pensée issu d'une époque de commerce désormais révolue, et qu'en faisant cela Amazon ferait trop plaisir à ceux - média et retailers - qui se targueraient de crier haut et fort ''je vous l'avais bien dit.... Ils vont rentrer dans le rang, ce modèle 100% on line ne pourra tenir à terme''. Et incapables de penser - voire accepter - que dans le commerce, il y aura bien définitivement un avant et un après Amazon. La vie n'est que cycles.

Ouvrir des magasins??? Pire! Amazon à la pression, car à l'instar d'Apple créant son premier Apple Store en 2001, on attend qu'il crée autre chose que des ''points de vente'' ... ou de simples ''points de retrait'' pour les vendeurs tiers de sa market place.

On attend d'Amazon qu'il crée aussi une révolution et des outils relationnels sous forme ''d'espaces'' qui aillent à la rencontre de ses clients et futurs clients dans le monde ''physique''. Car pour ce qui est de vendre, soyons honnête Amazon n'a pas besoin de magasins. Et il faut dire que l'hilarant (lol) Jeff Bezos himself avait mis le monde en feu en annonçant l'ouverture du premier magasin Amazon à New York.. en 2015...

On attendait enfin des librairies Amazon sous forme de ''book stores'' qui auraient peut-être eu du sens en mixant éditions physiques et numériques d'oeuvres littéraires et de produits culturels ... que nenni bis. Elles ouvrent petit à petit mais cela restera epsilon.

Car selon Business Insider (dont Jeff Bezos est actionnaire personnel ...) on voit que les ''Amazon Store'' seront autre. Quelque chose de nouveau, d'hétérogène et 100% serviciel. Ici le chiffre d'affaire importe peu,comme dans les Apple Store ce n'est pas le moteur, ce seront des lieux d'où vous ne repartirez pas avec un panier ou un Kindle Fire à la main mais avec l'envie de passer au ''100% Amazon on line'' dans votre vie de tous les jours en ayant découvert tous les devices et services Amazon. Avec au centre du réacteur : l'empathie.

Amazon Store : c'est bien partit ! Et comme Apple en 2001 plus que des magasins Amazon crée des espaces de rencontre et de services.
Amazon Store : c'est bien partit ! Et comme Apple en 2001 plus que des magasins Amazon crée des espaces de rencontre et de services.
Amazon Store : c'est bien partit ! Et comme Apple en 2001 plus que des magasins Amazon crée des espaces de rencontre et de services.
Amazon Store : c'est bien partit ! Et comme Apple en 2001 plus que des magasins Amazon crée des espaces de rencontre et de services.

Car oui c’est bien partit : Amazon lance ses Amazon Stores appelés également Amazon Popup ( cf site dédié) même si leur vocation n’est d’être éphémères mais bels et bien des points Amazon permanents.

100 boutiques sont déjà annoncées pour fin 2017, 24 sont ouvertes et leurs adresses déjà présentes sur le site dédié à ses ‘’magasins’’ Amazon https://www.amazon.com/b?node=14303222011. L’ambition finale étant de 400 Amazon Store sur les US.

Alors attention avec des surfaces comprises entre 25 à 45 m2, il n’y a pas de quoi affoler le monde du retail et de ses médias associés capables de crier - par manque de connaissance et d’un minimum de recherches - à qui veut l’entendre ‘’ca y est le retail est mort ... Amazon ouvre ses propres magasins’’. Il s'agit de petites surfaces ''agiles'' présentes sur les lieux de flux commerçant, type Mall ou grand magasins.

Et on trouve ici une stratégie tout à fait cohérente avec le positionnement de cet OVNI et pas si ‘’folle’’ que ça : ouvrir des points de contact dans le monde réel pour un acteur virtuel. Etre présent dans le monde physique non pas pour vendre mais pour ‘’créer de la relation'’ et valoriser des offres de services … Il faut être capable de comprendre qu'Amazon n'a pas besoin de magasins pour vendre. mais juste pour créer du lien. Comme Apple en 2000 soucieux de commencer à être ''indépendant '' par rapport aux réseaux classiques, mais désireux de créer des contact avec ses end users.

Amazon Store : c'est bien partit ! Et comme Apple en 2001 plus que des magasins Amazon crée des espaces de rencontre et de services.
Amazon Store : c'est bien partit ! Et comme Apple en 2001 plus que des magasins Amazon crée des espaces de rencontre et de services.
Amazon Store : c'est bien partit ! Et comme Apple en 2001 plus que des magasins Amazon crée des espaces de rencontre et de services.

Les 3 piliers de la promesse Amazon Store :

- Demandez à un expert
Des experts Amazon sont en magasin prêt à vous montrer chaque appareil en action, et vous aider à les mettre en place.
- Optez pour un essai
Essayez chaque appareil et trouvez ce qui est bon pour vous. De plus, toutes les offres Amazon.com sont appariées.
- Faites-les vôtre
Choisissez les accessoires qui vous conviennent - Kindle, Echoe, Dash .. - ou le streaming illimité de films et de musique avec Prime. Adaptez l'offre à votre propre usage.

Amazon Store : c'est bien partit ! Et comme Apple en 2001 plus que des magasins Amazon crée des espaces de rencontre et de services.
Amazon Store : c'est bien partit ! Et comme Apple en 2001 plus que des magasins Amazon crée des espaces de rencontre et de services.

Donc tout comme Apple en 2001 avec l'ouverture de son premier Apple Store (il en compte aujourd'hui plus de 400) pour Amazon nul besoin est de monter des ‘’magasins’’ mais de créer des outils relationnels dont l’objectif principal et de créer les conditions favorable au développement d'un modèle économique avec les foyers américains. Tim Cook disait ‘’un client qui sourit est un client acquit’’. Remettre de la relation humaine avant tout et de l'empathie … et accessoirement vendre.

Et en fait tout est dit dans l’accroche Amazon ‘’let’s it meet at our place’’ difficile à traduire si ce n’est ‘’laissez-nous vous rencontrer dans votre monde .. '' A suivre.

Commenter cet article