Jack Ma : "en créant e-WTP, nous allons faire tomber les frontières mondiales du commerce".

Publié le par le-furet-du-retail

Jack Ma : "en créant e-WTP, nous allons faire tomber les frontières mondiales du commerce".

e-WTP pour e-World Trade Platform. ... Nous y arrivons : le paysage du commerce mondial ne peut continuer sa mutation avec la dématérialisation des transactions ''commerçantes'' et l'avènement d'un commerce ''transfrontalier'' sans que les organismes politiques et administratifs ''old economy'' ne soient épargnés. Jack Ma propose la création de eWRT

"L'OMC c'est bien nous dit Jack Ma mais sera vite dépassée, si ce n'est déjà fait... "... voilà en synthèse rapide l'avis de ce CEO leader mondial du e-commerce et précurseur dans les places de marchés à disposition des gros mais également des ''petits''. Et le commerce global mondial n'est que la somme de petits commerce locaux !

Et c'est donc à l'occasion du Forum Boao Entreprendre organisé chaque année sur l'ile de Hainan que Jack Ma Ceo du groupe Alibaba à annoncé son intention créer e-WTP – e-World ​Trade Platform. - une plate forme dédiée au commerce, et alternative de l’OMC, ni plus ni moins... Le souhait de Jack Ma étant aussi de sortir les politiques et les administrations du commerce mondial afin de recréer un ''commerce pour tous''.

Et ce n'est pas anodin, car les lobbies pro eWTP – e-World ​Trade Platform. - sont en marche pour soutenir la proposition de Jack Ma auprès des dirigeants mondiaux lors du prochain sommet du G20, qui se tiendra en Septembre à Hangzhou, en Chine, où Alibaba Group a son siège social.

Le commerce veut être ‘’libre’’ et le monde du commerce n’a pas fini de vouloir se démarquer des institutions et des politiques… Et entre nos deux leaders mondial du e-commerce nous ne sommes pas décu :

- à ma gauche : Jeff Bezos Libertarien ... un courant philosophique favorable à une réduction voire à la disparition de l'État (antiétatisme) en tant que système fondé sur la coercition, au profit d'une coopération libre et volontaire entre les individus, avec un État limité à des fonctions régaliennes (cf Wikipédia). En gros priorité à l'entreprise privée sur laquelle l'état n'a aucun droit ni de regard ni de gestion.

- à ma droite : Jack Ma adepte Zen du Taishi et du Kung FU.. et fondateur d'un groupe totalement dédié au small business, c'est à dire à la liberté que tout un chacun même petits producteur à à utiliser le web comme un formidable outil de commercialisation de sa production. De même à pourvoi à tout un chacun en Chine à pouvoir accéder à une offre commerciale mondiale. .. Il a crée Alibaba et le concept de place de marché. Il est leader mondial et son prochaine obiectif : détroner Wallmart de son leadership mondial historique.

Le commerce ‘’oldschool’’ à du souci à se faire. L'OMC montre ses limites ... passons outre ! Créons e-WTP – e-Trade World Platform - nouvelle plate forme mondiale de commerce... intégrant le e-commerce !

Jack Ma : "en créant e-WTP, nous allons faire tomber les frontières mondiales du commerce".
Jack Ma : "en créant e-WTP, nous allons faire tomber les frontières mondiales du commerce".

Ainsi le président exécutif du Group Alibaba Jack Ma veut faire tomber tous les obstacles à l'e-commerce mondial ‘’cross border’’ en voulant créer une plate-forme en ligne alternative qui fonctionnerait peu ou prou comme l'Organisation mondiale du commerce - mais sans toute la controverse. Une plate-forme dédiée au business sans le poids des politiques. et surtout selon son principe de base : un commerce orienté ‘’small business’’ donc ceux que l’on n’entend pas souvent…. « Une nouvelle plate-forme sur laquelle nous ne débattons pas, nous n’aurons pas de différents entre nous et nous partageons le commerce ‘’entre tous’’ et ‘’entre nous’’ », a déclaré Jack Ma.

"Sur cette plate-forme, nous ferons la promotion des technologies mais aussi du financement des petites entreprises via le crowdfunding." Et donc toutes les ‘’petites entreprises’’ actrices du small business cher à Jack Ma, et les jeunes pourront profiter plus facilement des avantages du commerce mondial. Avec e-WTP – e-Trade World Platform - "nous connecterons l’ensemble du monde avec le commerce, en sortant les politiques et les administrations du cycle du commerce mondial"

Le but ultime étant la création d'une économie sans frontières virtuelle et non contrainte par la politique. Il prône donc pour la création de eWTP, cette plateforme mondiale de commerce serait mise en place principalement pour formuler des règles internationales visant à éliminer les obstacles du eCommerce et aider les petites entreprises et les consommateurs partout à participer au commerce transfrontalier. La plate-forme en ligne serait ouverte à un large éventail d’acteurs de ce secteur, y compris les PME et ne serait pas dominé par les gouvernements et les sociétés multinationales.

L’OMC à fait de l’excellent travail mais à fait son temps" et le but de l'eWTP- e-World Trade Platform - n’est pas de détruire l'OMC, mais d’essayer de détruire le protectionnisme commercial. "

Jack Ma a précisé que l'OMC, qui a favorisé le libre-échange par le biais des tarifs moins élevés et d'autres obstacles au commerce mondial "a fait un excellent travail" au siècle dernier (SIC) dans la promotion d'une économie plus globale. La Chine en particulier après son adhésion à l'OMC en 2001 a connu une croissance économique considérable, at-il noté.

Mais les avantages de la mondialisation se sont accumulés de façon inégale avec l’élaboration des règles actuelles de l'OMC, appelé le cycle de Doha, et qui est au point mort depuis les 15 dernières années, en grande partie sur les différences entre les pays développés et en développement, a souligné Jack Ma.

Le but du eWTP est d'aider " les 80% d’entreprises des pays en voix développement qui ne peuvent pas participer au commerce mondial," at-il dit, ajoutant:

Jack Ma a précisé que l'OMC, qui à favorisé le libre-échange par le biais des tarifs moins élevés et d'autres obstacles au commerce mondial "a fait un excellent travail" au siècle dernier (SIC) dans la promotion d'une économie plus globale. Pour la Chine en particulier après son adhésion à l'OMC en 2001 a connu une croissance économique considérable, at-il noté.

Mais les avantages de la mondialisation se sont accumulés de façon inégale avec l’élaboration des règles actuelles de l'OMC, appelé le cycle de Doha, et qui est au point mort depuis les 15 dernières années, en grande partie sur les différences entre les pays développés et en développement, a souligné Jack Ma.

« Rendons le commerce mondial plus simple… »

Au cours d'une discussion lors d’un groupe de travail de ce congrès Bao et se concentrant sur la proposition de EWTO de Jack Ma, le ministre du Commerce indonésien Thomas Lembong et Luis Alberto Moreno, président de la Banque interaméricaine de développement, ont exprimé leur soutien à l'initiative.

La croissance mondiale et explosive du commerce ‘’dématérialisé et électronique’’ génère de nouveaux modèles d'affaires et à le potentiel de susciter des changements fondamentaux dans la façon dont le commerce international est effectué en éliminant les couches coûteuses d'intermédiaires et de raccourcir les chaînes d'approvisionnement mondiales.

Dans le même temps, la nature sans frontières et relativement sans friction de cette nouvelle donne - ce que je ne partage pas tout à fait à titre personnel la notion de ‘’contrôle’’ notamment de provenance y étant relative - du commerce Internet offre aux petites et moyennes entreprises un accès partout dans le monde fait sans précédent dans les marchés mondiaux.

‘’meteoric speed of change’’

L’accélération cosmique des choses était l’un des thèmes principaux du NRF 2016. Pour sûr les administrations dont l’OMS étant déjà en difficulté sur l’harmonisation des échanges commerciaux dans un monde e-commerce ‘’transfrontalier’’ ces dernières décennies va de plus devoir s’adapter à cette accélération va souffrir et devraient continuer à souffrir à convaincre de parties protectionnistes et dans le déni impossibles à convaincre tant leur intérêts divergent.

«Il est difficile de comprendre combien les choses changent et évoluent rapidement», a déclaré Lembong. « Nous avons vraiment l’impression d’une nouvelle aube pour un métier vieux comme le monde… nous rentrons dans une nouvelle ère. ». Et le eWTP pourrait accélérer ces changements, Lembong l'appelant "un concept fascinant". «Pour moi, le commerce électronique est une oasis de liberté dans un monde qui menace d'être trop réglementée et politisée» par les barrières commerciales protectionnistes, a-t-il dit, en comparant le régime actuel pour le commerce à ''un embouteillage."

''L’e-commerce est un antidote au poison du protectionnisme", a déclaré Lembong. "La technologie est un grand égalisateur, les meilleurs outils sont disponibles pour les plus petites entreprises. Maintenant, grâce à la technologie et l'Internet mobile, tout le monde avec un téléphone portable peut devenir un entrepreneur. "

Un indice de ce qui réduit les obstacles avec ce type d'initiative eWTP peut être analysé avec les efforts important de la Chine pour stimuler le commerce électronique transfrontalier et qui multiplie les zones de libre-échange et les entrepôts, où certaines marchandises commandées en direct par les consommateurs chinois en dehors de la Chine permettent d'abaisser les droits de douane et de réception compte tenu du traitement accéléré des contraintes douanières.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article