Carrefour '' j'optimisme côté coulisses'' : une expérience d'échanges et d'expériences nouvelles avec son hypermarché..

Publié le par le-furet-du-retail

Carrefour '' j'optimisme côté coulisses'' : une expérience d'échanges et d'expériences nouvelles avec son hypermarché..

Avant les ''journées portes ouvertes'' étaient réservées au marché de l' automobile... et pourquoi pas les autres commerces ? Ça bouge bien côté Carrefour avec deux initiatives qui me semblent marquer un véritable tournant dans l’écoute et la séduction clients de la part de l'enseigne, deux actions engageantes qui s’appuient et ‘’concrétisent’’ la thématique publicitaire en devenant support à une plate-forme relationnelle : ‘’avec Carrefour j’optimisme’’.

On sent derrière ces initiatives une véritable envie de l’enseigne à se ‘’livrer’’ en toute sincérité à ses clients. Carrefour lance donc presque simultanément le ‘’café de l’optimisme’’ point de rencontre et d’échange dans son hyper, sur lequel je reviendrai dans un autre post, et ‘’les coulisses de l’optimisme’’.

Grande idée, simple mais pas si facile à organiser et à assumer. Et ce sont plus de 200 hypers sur les 230 que compte l’enseigne qui ouvriront ainsi leurs arrières portes à leur clients qui se seront pré-inscrits préalablement sur internet ou auprès de leur magasin habituel.

Ouvrir son Hypermarché côté coulisse. La démarche engagée par Carrefour est originale et un signe des temps : ‘’nous n’avons rien à cacher et au contraire à tout vous montrer’’ en tant qu’acteur de l’économie et de la vie locale, je trouve cette initiative intéressante.

D’autant qu’elle nécessite de la part de l’équipe entière du magasin d’une disponibilité pas toujours simple à accorder dans une surface telle qu’un hyper. Et je trouve cette initiative formidable pour faire redécouvrir les ''métiers'' du commerce ... à l'heure où celui ci est en pénurie de main d'oeuvre qualifiée et peine à recruter notamment autour des métiers de bouches, bouchers, pâtissiers, primeurs spécialisés...

Personnellement pour avoir vu des hypers coté coulisse et a fortiori à 6 heures du matin à l’heure du ‘’rempotage’’ du montage des théâtralisations etc… on ne peut imaginer cette fourmilière que peut représenter un Carrefour ou autre Hypermarché vu coté cours.

Cet événement, baptisé « J’optimisme côté coulisses », se déroulera chez Carrefour du 5 au 11 octobre prochains. Partout en France, plusieurs milliers de personnes pourront ainsi découvrir au travers d’atelier ‘’participatifs’’ tous les métiers de leur hypermarché, un ‘’vis ma vie. De boucher, poissonnier, boulanger… et une façon de voir leur hypermarché comme ils ne l’ont jamais vu.

Carrefour '' j'optimisme côté coulisses'' : une expérience d'échanges et d'expériences nouvelles avec son hypermarché..
Carrefour '' j'optimisme côté coulisses'' : une expérience d'échanges et d'expériences nouvelles avec son hypermarché..

"J’optimisme côté coulisses" : une immersion dans la vie de mon hypermarché
Alors que les idées reçues sur la grande distribution sont encore nombreuses, Carrefour invite ses publics cette expérience inédite. Une façon aussi de tendre la main à ses clients qui ne sont pas toujours eux même ''sympas'' et agréables envers leur magasin et employés de magasin...

En premier lieu les clients pourront donc découvrir vu de l'intérieur, le monde des produits frais qui se révèlera lors d’ateliers pratiques et de démonstrations avec les professionnels des métiers de Bouche et produits frais de l’enseigne, en présence de leurs partenaires et producteurs locaux.

Préparation du pain dans la boulangerie traditionnelle, découpe de la viande aux côtés des bouchers, immersion au cœur du rayon poissonnerie ou encore dans l’espace fruits et légumes,…, seront autant d’activités qui animeront le parcours des visiteurs en magasin.

Puis, comme bien faire son métier, c’est aussi s’engager et assumer sa responsabilité de distributeur dans différents domaines, l’atelier RSE permettra de découvrir les actions menées par Carrefour en matière de lutte contre le gaspillage, de gestion des déchets ou encore les solutions imaginées avec ses fournisseurs et ses prestataires pour réduire la consommation en énergie et préserver la biodiversité. Cet atelier permettra d’échanger avec des associations locales, partenaires de l’enseigne.

Enfin, les visites se termineront par un échange avec les hôtes et hôtesses de caisse, un métier qui, en plus d’être indispensable à l’activité, crée le lien au quotidien avec tous les clients. Cet atelier proposera aux visiteurs de s’immerger à leurs côtés et même d’occuper leur place durant quelques minutes !

Et les plus matinaux pourront aller ‘’pousser les palettes’’ et voir un magasin vide… de clients mais animé par tous les métiers et ‘’ouvriers logisticiens, techniciens, merchandisers, gestionnaire de linéaire…. ’’ du commerce.

Carrefour '' j'optimisme côté coulisses'' : une expérience d'échanges et d'expériences nouvelles avec son hypermarché..

«Au-delà du côté festif et familial de l'opération, l'intérêt est de combattre les idées reçues sur la façon dont travaillent les distributeurs: montrer que le pain vendu est préparé par un boulanger sur place, rencontrer des producteurs locaux qui se développent grâce à la grande distribution, expliquer nos actions contre le gaspillage alimentaire ou la gestion des déchets», explique un porte-parole de Carrefour.

Carrefour rentre dans la lignée de ses entreprises qui (ce n’est pas nouveau) ont décidé d’être acteurs dans une forme de tourisme particulier qui a un nom : le tourisme de divertissement industriel. Le plus célèbre référent en la matière est Coca Cola qui a toujours ouvert ses usines d’embouteillage, dégustation à l’appui ou les chocolat Milka dans le Doubs. Bien souvent ce type de stratégie est là aussi pour casser les ‘’on dit’’ et dédiaboliser les entreprises qui ont mauvaise presse. Mais cela correspond aussi à une véritable volonté des ‘’citoyens’’ à mieux connaître les acteurs qu’ils côtoient au quotidien mais sans en connaître les secrets … Après la ‘’journée nationale du patrimoine’’, il faudrait penser à ‘’la journée nationale des entreprises’’.

Le dernier acteur du e-commerce à se mettre à cette technique de communication est Amazon pour qui c’est l’occasion de montrer que les conditions de travail ne sont pas aussi horribles que l’on veut bien le dire dans ses entrepôts logistiques.

Enfin en conclusion je trouve cela génial aussi pour les employés Carrefour pour qui cela peut être une forme de reconnaissance et de fierté, le personnel de nos ‘’si utiles’’ magasins étant trop souvent vilipendé sous le coup de l’humeur des clients.

Commenter cet article