Amazon utilise l'IA et le Machine Learning pour optimiser la pertinence des commentaires clients.

Publié le par le-furet-du-retail

Amazon utilise l'IA et le Machine Learning pour optimiser la pertinence des commentaires clients.

Les avis et notes de consommateurs sont une partie importante de l'expérience client. Mais de faux avis peuvent perturber la confiance des sites de vente en ligne et le ''montage'' de vagues d'avis positifs plus ou moins ''dénués d'intérêt'' est devenu légion sur le web. Amazon a introduit une nouvelle plate-forme de commentaires clients, développée en interne dont la vocation est de faire la chasse aux intrus (car contrairement à ce que l'on pense les faux commentaires ne sont pas tous issus de la volonté même du site à donner une bonne image par des commentaires flatteurs et élogieux de prétendus clients ... mais un véritable business...), mais également de rendre les commentaires et notes sur son son site plus utiles et ''crédibles'' pour ses millions de clients.
La porte-parole d'Amazon a écrit dans un mail à InformationWeek, "Le système amélioré utilisera un modèle de ''machine learning'' pour donner plus de poids aux commentaires les plus récents, et plus les utiles pour les clients Amazon".

Le système va continuer à ''apprendre'' au fur et à mesure des commentaires clients, et tirer les enseignements de lui même des dérivations possibles par des ''pros'' du commentaires ''rémunérateur, ou concurrentiel. Quels commentaires les plus utiles aux clients, et améliorer l'expérience au fil du temps ".
Le nouveau système va utiliser une variété de critères pour déterminer la pertinence, et le rang ''relatif '' des commentaires sur le site. Notamment et tout simplement le rapprochement du commentaires à l'achat et aux conditions d'achats effectués pas le ''commentateur''.

En Avril, Amazon avait poursuivi les exploitants de plusieurs sites pour l'écriture de faux avis de profits sur le site. Le motifs alléguée y compris pour les sites buyamazonreviews.com, bayreviews.net et buyreviewsnow.com étant violations engagés dans la marque, concurrence déloyale et actes trompeurs

Source: amazon.com

http://www.retailwire.com/

Commenter cet article