Quand Darty et Chronodrive reprennent de l'avance sur Amazon ...

Publié le par le-furet-du-retail

Quand Darty et Chronodrive reprennent de l'avance sur Amazon ...

L'avantage avec les Pure players du ''web'' c'est qu'ils ont des supers idées, et le plus souvent très ''new customer centric''. Et ils les testent sans tabous et à grand budget. Outils de communication ces innovations créent un gros buzz hyper porteur en image dans la guerre concurrentielle et destabilisante pour le monde du commerce. Mais l'efficacité commerciale reste en ''devenir''. Donc les tests parfois durent ...

Bien entendu vous voyez par ex de qui je veux parler, Amazon qui avec sa zapette à course Dash à fait un buzz incroyable, notamment en remettant dernièrement une deuxième couche avec les versions par catégories de produits ...(auxquelles je ne crois absolument pas....). Mais voila c'est toujours en ''test'' même 1 an après l'annonce. Pendant ce temps là Chronodrive on le verra plus loin est passé à l'action en mode ''commercialisé'' pour son outil Izy seviciel ''pré-achat''. Et Darty met en 3.0 son contrat de confiance avec son bouton serviciel ''post-achat''..

"allez y testez .... nous on passe à l'action !" Donc il est très intéressant de voir que pour sortir la tête de l'eau les Brick & mortar prennent de vitesse le web ce qui n'est pas une mince affaire ! Pour cela leur angle d'attaque via des ''objets connectés'' au service de leur client semble très prometteur . Et notamment parce-qu'ils ont le pouvoir de conviction d'acteur du ''dernier mètre''.

Quand Darty et Chronodrive reprennent de l'avance sur Amazon ...

# 1er exemple :

Agility Darty. Avec ses ''déjà'' 30 000 boutons vendus, ''l'ancètre'' Darty est redevenu start-up, et à remis à plat en mode connecté son contrat de confiance.  

Mais aussi et surtout à ''verrouillé'' le retour au foyer de ses clients (au bon sens du terme puisque l'on parle de service). Oui la relation et le business ne sont pas finis après que le client ait poussé la porte de sortie du magasin... Darty reste disponible à l'écoute, en conseil et en assistance même en restant chez vous. Car l'erreur est de croire que le bouton ne soit qu'un outils de SAV : vous appuyez ... et 1500 télé-opérateurs Darty sont a votre écoute pour vous aider avant tout.

Mais surtout Darty minimise la tentation que pourraient avoir ses clients à repartir sur le web pour de futurs achats. Mieux ils peut rendre des services sur des produits n'ayant pas été acheté chez lui..... si c'est pas ça le véritable esprit ''commerçant'' alors il faut me réexpliquer le commerce. 

Sur ce premier exemple, il est plaisant de voire qu'après cet incroyable trou d'air provoqué ces dernières années par la vente en ligne et sa batterie de nouveaux services - les leaders historiques du retail ''old school'' jusqu'alors ont enfin changé d'époque, et osent prendre de face.les pure players, quitte à les copier les prendre de vitesse .. et finir par reprendre de l'avance ''servicielle'' en mode connecté .C'est ça la ''win''.  30000 clients semblent déjà l'avoir adopté, selon Régis Schultz, CEO Darty et relaté ce jour par BFMTV.

Pour rappel sur la technologie, voir mon lien ''Boum! le bouton contrat de confiance 3.0 de Darty'' ci après..  AGILITY DARTY : Avec ses ''déjà'' 30 000 boutons Darty vendus, ''l'ancètre'' est redevenu une start up, et à remis à plat en mode connecté son contrat de confiance

Mais aussi et surtout verrouillé le retour au foyer de ses clients (au bon sens du terme). Oui la relation et le business ne sont pas finis après que le client ait poussé la porte de sortie du magasin... Darty rest disponible e écoute, en conseil et en assistance . Car l'erreur est de croire que le bouton ne soit qu'un outils de SAV. 

Mais surtout Darty minimise la tentation que pourraient avoir ses clients à repartir sur le web pour de futurs achats. Mieux ils peutrendre des service sur des produits n'yaant pas ét éacheté chez lui..... 

Sur ce premier exemple Darty, c'est plaisant de voire qu'après cet incroyable trou d'air provoqué ces dernières années par la vente en ligne et sa batterie de nouveaux services - le leaders historiques du retail ''old school'' jusqu'alors ont enfin changé d'époque, et osent prendre de face.les pure players, quitte à la copier le prendre de vitesse .. et finissent pas reprendre de l'avance ''servicielle'' en mode connecté .C'est ça la ''win''. 

Pour rappel sur la technologie, voir mon lien ''Boum! le bouton contrat de confiance 3.0 de Darty'' ci après..  

AGILITY DARTY : Avec ses ''déjà'' 30 000 boutons Darty vendus, ''l'ancètre'' est redevenu une start up, et à remis à plat en mode connecté son contrat de confiance

Mais aussi et surtout verrouillé le retour au foyer de ses clients (au bon sens du terme). Oui la relation et le business ne sont pas finis après que le client ait poussé la porte de sortie du magasin... Darty rest disponible e écoute, en conseil et en assistance . Car l'erreur est de croire que le bouton ne soit qu'un outils de SAV. 

Mais surtout Darty minimise la tentation que pourraient avoir ses clients à repartir sur le web pour de futurs achats. Mieux ils peutrendre des service sur des produits n'yaant pas ét éacheté chez lui..... 

Sur ce premier exemple Darty, c'est plaisant de voire qu'après cet incroyable trou d'air provoqué ces dernières années par la vente en ligne et sa batterie de nouveaux services - le leaders historiques du retail ''old school'' jusqu'alors ont enfin changé d'époque, et osent prendre de face.les pure players, quitte à la copier le prendre de vitesse .. et finissent pas reprendre de l'avance ''servicielle'' en mode connecté .C'est ça la ''win''. 

Pour rappel sur la technologie, voir mon lien ''Boum! le bouton contrat de confiance 3.0 de Darty'' ci après..  

Le service est disponible 24 heures sur 24 et pour tous les appareils ménagers, achetés chez Darty ou non. Ce service a néanmoins un prix. 25 euros le bouton et un abonnement à partir de 3 euros par mois.
Malgré cela, le succès semble être au rendez-vous. Jusqu'ici 30.000 clients ont été séduits. Tout d'abord parce que cette technologie est nouvelle et que les Français commencent tout juste à s'initier aux objets connectés et puis parce qu'aucune autre marque n'aurait pu arriver à ce résultat.
Le bouton s'inscrit dans la continuité du célèbre "contrat de confiance" du groupe vieux de 40 ans. Si l'intérêt semble réel, C'est surtout l'usage le bouche à oreille des consommateurs qui fera son succès ou non.

BFM TV 07/05/15

Quand Darty et Chronodrive reprennent de l'avance sur Amazon ...

 

# 2ème exemple :

Pour Chronodrive IZY l'enjeu c'est la shopping list digitalisée ... le pense bête ''toujours sous la main. On peut encore préférer faire sa liste de course sur papier ... avec IZY cela va devenir un peu plus simple et immédiat. 

Quand Darty et Chronodrive reprennent de l'avance sur Amazon ...

Amazon l'avait imaginé... Chronodrive l'a fait. Joli coup pour cette enseigne ''niche'' inventeur du drive et décidement toujours pionnière au risque de se faire suivre après avoir créer un sillon. Chronodrive le teste sur 80 clients entre mars et juillet 2014  ''agile'' et itératif .. et le lance commercialement en Avril 2015...il y a 3 semaines donc. Voir vidéo ci après.

Le tests étaient restés assez secrets et seules quelques informations avaient transpirées j'avais retenu me semble t'il que le taux d'adhésion des clients béta testeurs était proche de 70%.. et qu'ils avaient même eux du mal à se séparer de l'outil à la fin du test...  

Et la force de Izy au delà de sa capacité à constituer une shopping list digitale soit en scannant le code barre produit soit par reconnaissance vocale, Izy connait vos préférences habituelles... Et est capable donc d'approprier la marque que vous achetez habituellement au produit souhaité : vous dites ''jambon'' et il vous donne 3 choix dans votre marque habituelle, mais si vous scannez un jambon acheté ailleurs que chez Chronodrive, Izy vous recommande le produit équivalent et les plus pertinent.

Comme pour le bouton Darty, c'est payant, mais en regard du service je ne pense pas personellement que ce soit un frein majeur : 29,90 euros et inclut la télécommande, qu'une simple manipulation permet de connecter à son compte sur l'application Chronodrive.Sahcant que 30% des ventes sont déjà issues de cette application mobile.  

Chronodrive innove sur l'outil mais aussi sur la synergie des services et données entre ''zappette'' smartphone ordinateur . C'est ça le commerce serviciel.  

 

"Ce n'est pas un simple gadget, nous en attendons vraiment des ventes, au travers d'une communauté que nous allons animer différemment, une véritable intégration dans la vie de famille et, surtout, d'une fidélité accrue, car les abonnés arrêteront sans doute de zapper entre plusieurs enseignes de drives", souligne Julie Leconte directrice client de Chronodrive.
En se basant sur le test mené depuis fin juillet auprès de 80 clients, Chronodrive prévoit une augmentation de 5% des ventes réalisées auprès des clients Izy. Sa feuille de route ne s'arrête pas là, puisque le développement d'autres services autour d'Izy est envisagé. "Nous allons examiner les points de friction qui demeurent entre la commande et sa récupération sur les quais de nos drives, pour imaginer comment Izy peut encore faciliter la vie des clients".

JDN

Et Carrefour y regarde aussi....avec Kitchen Connected testé en Belgique. Mais jusqu'à quand ?  

Commenter cet article

Max 14/05/2015 19:46

Hh