Le Canada à mal à son commerce '' les magasins tombent comme des mouches '' !

Publié le par le-furet-du-retail

Le Canada à mal à son commerce '' les magasins tombent comme des mouches '' !

Dur dur pour nos amis Canadiens. Nous ''Français'' croyons toujours actuellement que '' l'herbe et plus verte ailleurs '' et que les économies ''hors zone France ou Europe'' s'en sortent mieux que nous..... Et bien non le monde entier souffre de cette mutation digitale et sociétale et même si cette mutation n'a pas que du ''mauvais'' les dégâts qu'elle provoque font mal au coeur.

Exemple cet article de Stéphane Dussault du Journal du Montréal qui nous envoie un cri de détresse : nos amis Canadiens doivent affronter une crise terrible - et peut être actuellement plus dure qu'en France - du commerce de détail et plus particulièrement depuis ce début d'année 2015. Et les propos de Stéphane ne sont pas une analyse partisane ''anti e-commerce '' ou ''pro commerce physique''....non les chiffres qu'il cite à l'appui font froid dans le dos.

''... comme des mouches....'' Ce n'est pas moi qui le dit mais j'avoue n'avoir pas été insensible à ce cri d'alarme envoyé par nos amis Canadiens et Québecois en particulier. Les raisons de leurs maux sont diverses : la montée en puissance de la vente en ligne comme partout (10% du marché du vêtement passe par le web), trop d'enseignes pour le secteur habillement plus particulièrement touché (comme cela commence à se faire sentir en France), un problème culturel d'enseignes de ''commerçants'' qui n'ont pas vu , mais surtout pas cru, à la mutation digitale et comportementale arriver... enfin les achats high tech qui migrent aussi vers le web.

Petites et grandes enseignes jettent l'éponge .... mais surtout des leaders comme Target ou Futurshop (groupe Bestbuy). Et quand ce type d'enseignes se retirent, elles envoient un signe dévastateur sur l'opinion publique, les politiques, le monde de la finance,et l'ensemble des acteurs du commerce. Car c'est surtout un aveu d'impuissance qui tombent maintenant. Target allant jusqu'à s'excuser d'avoir déçu les consommateurs Canadiens depuis leur arrivée en 2012.

Les raisons ? Certaines similaires à la France, les prix des loyers en hausse - merci les foncières - ainsi que le salaire minimum des employés ... mais aussi et surtout une proximité avec les Etats Unis, ayant tendance à considérer cette zone sous influence géographique et culturelle comme leur ''51 ème état" et donc ne se prenant pas la peine de considérer que la culture locale ne permet de faire simplement un ''copier coller'' de leur modèle US pour réussir au Canada

A lire donc cet article du journal de Montréal dont les chiffres enseignes par enseigne, de nombre de fermeture de magasin et de destruction d'emploi font très très mal.

Et j'envoie une pensée personnelle très affective à tous nos amis Canadiens.

Le Canada à mal à son commerce '' les magasins tombent comme des mouches '' !

Commenter cet article