La maison blanche choisit #Applepay qui marque un très très gros coup.

Publié le par le-furet-du-retail

La maison blanche choisit #Applepay qui marque un très très gros coup.

Très très gros coup avec lequel Apple peut mettre beaucoup de monde au tapis ..... C’est ce que vient d'annoncer la ''Pomme'' lors d'une conférence de presse (pas un keynote comme à son habitude) pour officialiser un partenariat qui devrait faire basculer des millions d'américains directement sur le système Apple Pay.

Lequel ?

#1 Bah déjà tout simplement Applepay va être agrée par l'Etat Fédéral Américain pour tout ce qui concernera les versements que le citoyen américain peut avoir à faire à l'état, impôts, taxes, et autre amendes. J'imagine donc que la reconnaissance de tout paiement avec son Ipohne via Applepay est intégré aux terminaux de paiement des bureaux administratifs, postes ... 1/0.

# Deuxième annonce : Apple travaille déjà et également officiellement avec les services financiers de la Maison Blanche pour que les prestations sociales et pensions militaires de millions de bénéficiaires soient intégrées au système Apple Pay, ce qui veut dire si je ne commets pas d'erreur directement sur leur compte Apple, et sans intermédiaire bancaire s'ils le souhaitent ... Et l'on parle de mouvements de plusieurs dizaines de milliards de dollars par mois ... 2/0

Pour rappel 20% de la population américaine n'est pas bancarisée. Pour eux le seul moyen était de payer ''cash'' ou avec des cartes magnétiques qui étaient fournies par l'état en ''prépaid'' du montant de la pension, pour pouvoir bénéficier de son dû et le dépenser dans les magasins et distributeurs l'acceptant. Et donc Apple devient ''social''.

Social ? Pour Mémoire deux réflexions personnelles à ce stade :

- Certain pays africains à population très peu bancarisée comme le Kenya avait déjà choisi de mode de versement direct sur les téléphones des pensionnaires d'état, mais avec leur propre système. Le téléphone était symboliquement un porte-monnaie toujours ''in the pocket''....

- Alipay crée par Alibaba, service bancarisé qui dépasse largement maintenant le seul paiement en ligne.

Une information essentielle qui complète le point que j'avais fait début Janvier sur 2015 l'année mobile : à lire http://www.le-furet-du-retail.com/2015/01/2015-l-annee-250-mobile-les-developpements-qui-vont-compter.html

On le savait sur ce marché qui ''tâtonnait'' depuis quelques années : tant que la pomme mythique ne s'était pas positionnée sur le secteur du m-payment, les contours du marchés et le périmètre de différents acteurs tant tiers bancaires Visa, mastercard et consort... que services pure players Paypal et autres notamment les startups du NFC qui promettaient la révolution ne seraient pas figés.

Apple a bien fait attendre tout le monde pendant quelques années, non pas par hésitation mais comme à son habitude par volonté de bien verrouiller un système ''100% Apple'' évitant tout intermédiaire, facturable sans forcément passer par un tiers (ou que lui aussi paie...). Bref du grand art.

Après on se doutait que peu importe la ''technique'' ce qui allait compter c'est l'écosystème autour du service. Et c'est là qu’Apple avait déjà fait très fort en assurant notamment une sécurité supplémentaire pour les retailers partenaires. En signant avec l'état Américain Apple avec Applepay marque un point certainement décisif. Et nous on va encore prendre un coup de vieux avec notre carte NFC que les commerçants n'acceptent même pas....

Sources : http://www.splio4.com/mr/6WOAuGkDU/301295/2934669128.html

Tim Cook devait se rendre Jeudi à la Maison Blanche afin d’évoquer la cybersécurité. En marge de ce sommet, la Maison Blanche a créée la surprise en annonçant que le gouvernement américain prendra en charge Apple Pay, le système de paiement sans-fil de la firme de Cupertino. Bien que cette approbation du gouvernement américain parait assez anodine au premier abord, il faut surtout y voir que Apple Pay est considéré comme assez sécurisé pour être exploité par des institutions gouvernementales.

Pour rappel, Apple Pay ne conserve aucunes données bancaires sur le téléphone ou sur des serveurs distants. Quand vous ajoutez une carte de crédit dans Passbook, un numéro d’identification unique lui est attribué, et c’est ce numéro qui est stocké sur l’appareil qui est utilisé pour les transactions. De plus, un achat ne peut démarrer qu’après avoir autorisé la transaction en apposant son doigt sur la capteur d’empreintes TouchID.

Apple Pay est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis, mais la technologie est attendue cette année en Chine et en Europe.

applemind

Publié dans m-payment

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article