Noêl Amazon : "99$ pour Amazon Prime ? Même pas mal" 10 000 000 de nouveaux abonnés et 60% de taux de m-commerce pour Déc 2013.

Publié le par le-furet-du-retail

Noêl Amazon : "99$ pour Amazon Prime ? Même pas mal" 10 000 000 de nouveaux abonnés et 60% de taux de m-commerce pour Déc 2013.

10 000 000 de nouveaux abonnés Prime Amazon et 60% d’achat de part m-commerce lors des ‘’Hollydays sales’ voilà de quoi faire taire toutes les rumeurs sur l'éventuel essoufflement d'Amazon sur le fond de son offre. C’est déjà le premier temps des analyses des ventes de Noêl aux US (pas en France où il faudra attendre je pense deux ou trois mois et encore si on les connait un jour…) et les performances d'Amazon (oui encore... ;0) restent toujours un référent pour se donner un angle de vision de son commerce pour 2015.

Mars 2014 Amazon décide de relever l'abonnement Prime à 99$ au lieu de 79$ ? Même pas mal.

Le 20 Mars 2014, Amazon augmentait le prix de son abonnement Prime sur amazon.com de 79$ à 99$. ‘’Suicidaire et significatif d’un modèle économique à bout de souffle’’ pouvait-on entendre dire… 8 mois après Amazon annonce 10 000 000 de nouveaux abonnés à Prime sur le seul moins de décembre .. et encore pas terminé. Là où Amazon avait contractualisé 1 000 000 d'abonnements Prime à 79$ en décembre 2013, Amazon réalise 10 000 000 d’abonnement Prime à 99$ en Décembre 2014.

Alors que la période se prête à ‘’acheter beaucoup’’ pour les fêtes de fin d’année et donc si possible moins cher, le cyber acheteur ont donc préféré plonger pour le ‘’zéro soucis’’.

Car la recette sur Prime est aussi d’adjoindre à du service ''matériel et comparable'' (prix de la livraison, prix d’un coêf accélérateur … ) de l’offre ''immatérielle et ‘’incomparable’’ qui ajoute de la valeur perçue mais à faible cout pour le leader : Premier Musique, Amazon Cloud, Amazon Elements (MDD hygiène beauté et enfants), Premier Pantry (livraison ‘’au colis’’) et l'accès précoce des Promo ‘’Lightning Deals’’ spécifiques et exclusive,Instant Video, le Kindle Propriétaires Lending Library, le streaming de contenu exclusif, le stockage de photos illimité pour les membres Prime à Amazon Cloud Drive. (1 000 000 000 de photos sur le cloud Amazon), et accés à une bibliothèque de prêt de livres numériques gratuit …

Et plus les clients sont ‘’abonnés’’ plus la science du ‘’ONE CLICK’’ ou excelle Amazon, qui l’a même inventée au début du e-commerce excelle prouve ses performances. Les concurrents ont du soucis à se faire. Seul Google pourra résister et encore en lançant des fonctions type ‘’buy now’’ en décembre, et qui peuvent lui faire espérer de prendre la main sur le ‘’client’’.

Le fait le plus marquant pour signer cet engagement de ‘’Prime’’ été la communication par Amazon de la dernière commande réalisée à New-york par un foyer désirant des boissons exotiques et energy : commande passée à 22h24, client livré à 23h06.. ONE HOUR DELIVERY possible avec la dernière version de PRIME NOW, c’est-à-dire livraison en une heure réservée pour l’instant à New York avec un supplément de $ 7,99.

"la dernière connexion d’un commerçant local avec ses clients fidèles était l'immédiateté’’, a déclaré Gary Schwartz, président et chef de la direction de l'impact Mobile à Mobile Commerce Daily. "Amazon Prime tente de réintroduire ce service de livraison ‘’high-touching’’ à l'acheteur en ligne.’’

"Amazon sait que le ‘’ONE CLICK SERVICE’’ favorise l'achat d'impulsion, cependant, on sait aussi que finalement ce qui permettra de dominer sur le ‘’Main-Street Shopping’’ est la dernière possibilité de fermer la boucle de cette expérience ".

Prime n’est donc pas un abonnement destiné à faire des économies mais à bénéficier de service exceptionnel, entre conciergerie et 24/7 sans sortir de chez soi…  Et cela déplace le débat à un autre niveau pour le commerce 2015… loyalty veut dire fidélité mais à les mêmes racine que ‘’LOYAUTE’’.Prime est-il réellement un abonnement, un programme de fidélité, ou un ‘’full acess services’’ d’une nouvelle génération.

La recette miracle : Appli mobile + One Click + abonnement prime.

Amazon a découvert que le shopping mobile a gagné en attractivité avec le mobile dans le mode de ‘’trouver’’. Chercher et trouver un produit, mais au bon moment et si possible pour l’avoir le plus rapidement possible et sans soucis…. Y compris sur le mode de transaction. Et le ‘’One click sale on line’’ avec paiement inclus est finalement plus simple qu’un achat en ‘’off line’’. Pour moi ... la messe est dite et la boucle est bouclée !

Car les faits sont là et incitent les réfractaires à réviser leurs aprioris : la part de consommateurs terminant leurs dépenses tard dans la saison des fêtes  en 2014 – ou tout autres grands temps forts commercial dans l’année - et cela sera de plus en plus le cas, nous sommes tous pressés..., les a incité à favoriser l’arme absolue du shopping express et sans soucis : le mobile (smartphone et tablette) et à regroupé plus de la moitié des achats effectués sur Amazon.com en Décembre 2014. Pour mémoire, j’avais été très étonné en 2012 de voir que ce tôt de M-commerce dans les achat e-commerce étaient de 11% aux UK pour Noêl ce que j’avais trouvé pour ma part incroyable voir douteux…

Période de Noêl 2014 : les ventes via l’appli Amazon.com à doublé vs 2013, et principalement lors des temps forts commerciaux le Cyber Monday. Le black Friday 2014 ayant éclaté tous les historiques de croissance de part m-mobile dans le e-commerce. Ce qui temps bien a prouver que l’apli favorsie aussi un réflexe diluée depuis la montée ne puissance du e-commerce : l’achat d’impulsion.

On verra plus tard dans une prochaine analyse, que par ex les Chinois, précurseurs de nos générations ‘’millenials’’ en terme de comportement (ils ont sauté une génération de digital) utilisent le digital pour l’achat d’impulsion, contrairement à nos cultures… jusqu’alors.

Noêl Amazon : "99$ pour Amazon Prime ? Même pas mal" 10 000 000 de nouveaux abonnés et 60% de taux de m-commerce pour Déc 2013.

En conclusion… Il est loin le temps du ‘’one day delivery’’….  il nous faut rapidement faire le point sur tout ça… Si le client est ‘’ficelé’’ à une appli de service ‘’one click’’ comme Amazon sait les faire, et un abonnement Prime à facettes multiples qui lui donne entière satisfaction… il y a des retards qui vont devenir difficiles à combler. Même Google semble commencer à le comprendre.

"Même si Amazon discute drones avec la FDA, les services comme Prime désormais devraient désormais agiter les ‘’vieux modes’’ a déclaré M. Schwartz. "Amazon tente de se repositionner sur le marché comme une vitrine du ‘’just on time’’ comme à Manhattan. Prime Now élève encore la barre pour d'autres applications de m-Commerce''.

La pléthore de fonctionnalités dont Amazon Prime fait bénéficier ses consommateurs, la rend incomparable voire incontournable. A fortiori quand elles incluent également Premier Musique, Amazon Cloud, Amazon Elements (MDD hygiène beauté et enfants), Premier Pantry (livraison ‘’au colis’’) et l'accès précoce des Promo ‘’Lightning Deals’’ spécifiques et exclusive, séduit une variété de publics, mais veiller à ce que la marque fait une forte impression sur les utilisateurs mobiles.

Avec plus de 10 millions de nouveaux membres et des plans Prime à déployer maintenant dans d'autres villes en 2015, le détaillant doit maintenir sa base de clientèle pour cimenter son statut de chef de file dans l'espace mobile. «L'objectif d'Amazon l'année prochaine doit être hors de manoeuvre et plus agile startups commerciaux et clienteling en magasin», . "Tactiquement, le sujet est accélérer l'horloge du ''clic commerce'' à la frappe de la porte du foyer."a déclaré M. Schwartz

Et autant on peut plaisanter ‘’aigrement’’ - moi en premier - sur les coup de bluff de Jeff Bezos, l’arbre cache bien la forêt, Amazon avance terriblement vite. 

sources http://www.mobilecommercedaily.com Alex Samuely December 29, 2014

Commenter cet article