Back to school : Target teste la reconnaissance d’image. Un outil qui devrait finir par s’imposer dans le m-shopping.

Publié le par le-furet-du-retail

Back to school : Target teste la reconnaissance d’image. Un outil qui devrait finir par s’imposer dans le m-shopping.

Prévoyante et poussée par Amazon, l’enseigne Target (N° 4 aux USA ) intègre cette évolution technologique dans le process d'achat ''digitalisé'' de ses clients, car pouvant représenter à terme un nouveau danger pour elle. Son objectif ? même si le showrooming n'a jamais été son obsession principale ... l'espoir est de reprendre le contrôle sur une activité showrooming malgré tout constatée dans ses magasins, tout en fournissant un nouveau service à ses clients ayant une forte expériences omnicanal. Enfin Target vise via ce moyen à voir comment peuvent réagir les ''boomers'', jeunes lycéens ou nouvel arrivant en université,peu habitués à fréquenter les magasins multi-spécialistes en général.

Target souhaite tester cette application mobile de reconnaissance d'image pour fournir un accès instantané - y compris sur la visibilité des stocks - pour les produits figurant dans les publicités imprimées, les catalogues et en affichage magasin. Le ''Back to school'' étant une échéance importante, cette période est choisie pour une première phase de test ‘’dans la vraie vie’’ de cette application à l'occasion de l'ouverture d'un nouveau Target Express cette semaine à Minéapolis et sur une cible ‘’scolaire’’.

«Nous savons que les élèves et les parents utilisent de plus en plus leurs appareils mobiles (smartphones et tablettes) pour se renseigner, comparer et passer à l'acte, tout en naviguant dans les magasins - les nôtres et ceux des concurrents NDLR - mais également pour faire des achats directement en ligne», a déclaré Eddie Baeb, Resp. communication corporate et relations publiques à Minneapolis, MN.

« il s’agit donc de s'appuyer sur une technologie nouvelle de reconnaissance d'image directement intégrée dans notre plate-forme mobile. C’est une opportunité pour Target d’aller à la rencontre de ses clients là et jeunes prospects là où ils sont, et de leur fournir une expérience qui rend plus facile la recherche et l’achat de produits»

"cela fait également partie de la stratégie Target qui est de favoriser l’essai et l’éducation de nos clients à ‘’ l’omnichanel’ ’ et d’améliorer nos capacités à leur fournir des services adaptés aux besoins des clients ‘’numériques ".

Ce phénomène avait déjà été analysé dans ce blog à l'occasion de l'étude réalisée par Deloitte en 2012, sur l'influence du digital dans les achats Back to school cf mon post ci après.

Les jeunes consommateurs ayant pour habitude d’interagir avec le monde depuis leur mobile ‘’’’doudou’’ tout au long de la journée, ''la période Back to school va permettre à Target de cibler une action stratégique, afin de de juger si leur sensibilité notamment à la communication ''print'' affiches, catalogues est créatrice de passage à l’acte d’achat. ''Pour cela notre nouveau magasin Target express de Minéapolis sera une bonne zone test.''

Ce qui me frappe actuellement, et je trouve cela extrêmement courageux, c'est le grand chemin professionnel et culturel parcouru par les distributeurs ''traditionnels'' puisqu'il s'agit bien ici pour un ''brick and mortar'' de pousser au crime ses propres clients, en les incitant à une utilisation intensive d'internet, tout en acceptant les dangers de captation concurrentielles. Courageux, mais le prix à payer pour équilibrer les forces entre on et off est à ce prix.

" le Mobile joue un rôle important dans le back to school (cf mon post ) et pour l'entrée à l'université d'un jeune. C’est pourquoi Target se doit d’accentuer ses efforts sur cette cibles et de générer des ventes", a déclaré M. Baeb. "La part de consultation de produits Target à partir d'un téléphone mobile ou d’une tablette continue de croître rapidement chez Target et représente aujourd'hui près des deux tiers de notre trafic numérique total’’.

"Pour le back to school, nous savons que les mamans utilisent le mobile (ou tablette) principalement pour la phase de recherche et au foyer. Et bien que 4 achats sur 5 pour cette période ‘’back to school’’ se produisent en magasins, nous voyons bien que les clients poursuivent en utilisant leur mobile pour la recherche et de pré-achat pendant qu'ils sont dans le magasin faire des achats.

"Pour les clients visant l’entrée à l'université, nous ciblons un groupe démographique différent qui est plus particulièrement sensibles mobiles et indépendante (Vs Responsable d’achat foyers NDLR) de sorte que nos campagnes sont axées sur les promotions via ces devices mobile et tablettes en incluant beaucoup de contenu vidéo, ce qui nous semble être plus déclencheur que pour la cible plus ‘’famille’’ back to school.

Et la reconnaissance d’image dans cette stratégie sera donc centrale, afin de passer de la génération ‘’captive’’ familiale qui venait naturellement en magasin, à une cible de digital nativ, plus ‘’numérique’’ et qui doivent donc arriver par le mobile et le plus simplement du monde.

 

Sources : http://www.mobilecommercedaily.com/target-fires-back-at-amazon-with-its-own-image-recognition-app

Commenter cet article

Logiciel call center 29/07/2014 12:41

Pour ma part, cette stratégie est bien pensée puisque les jeunes ont la culture de l'internet mobile. Par ailleurs, le nombre de mobinaute étant important, exploiter le mobile et la reconnaissance d'image est intéressant. Merci pour cet partage.

société offshore 22/07/2014 20:02

montage de entreprise offshore partout dans le monde, avec un compte bancaire offshore anonymement et tous les services aux entreprises offshore réalisables.