Dia repassera chez Carrefour : un moyen de réorganiser le réseau et l'offre de

Publié le par le-furet-du-retail

Selon toute vraisemblance, Dia repassera chez Carrefour : un moyen de réorganiser le réseau et l'offre de proximité du leader Français. L'enseigne Dia avait été lachée il y a 3 ans par le groupe Carrefour alors dans l’impossibilité de gérer ce problème de réseau de magasins en contradiction avec son offre globale, a fortiori sur un marché du hard discount français en perte de vitesse. Patatras, c’est donc bien Carrefour qui 3 ans après confirme être rentré en négociations ‘’exclusives’’ - ce qui fait taire les rumeurs - pour racheter les 865 magasins Dia. Carrefour à confirmé avoir effectué une offres ferme à hauteur de 600 M€. Ce timing est parfait car il correspond de plus à la fin contractuelle d'un partenariat qui liait les deux marques dans un process d'achat en commun de marque ''private label''. Carrefour n’étant plus lié sur cette politique d’achat commune le risque pour Dia était considérable. Déjà en mauvaise posture, cela aurait amplifié les charges de l’enseigne HD dans une situation déjà précaire sur le marché Français. Certes l’offre Carrefour paraît généreuse au vu des mauvaises performances des discounters en France (à l’exception de Lidle et Aldi) et de Dia en particulier dont le chiffres d’affaire à chuté de 6,7% en deux ans. Alors pourquoi reconstruire ce que l‘on a détruit : - D’abord c’est une stratégie de leader … menacé dans son leadership Français Carrefour doit marquer le terrain vs concurrence à fortiori en cette période d’agressivité concurrentielle énorme entre Carrefour, Leclerc, Casino et Auchan.. - Ensuite reprendre la main sur le circuit HD en France, déjà en limitant son réseau de ''proximité", avantage non négligeable pour les clients ( le premier avant le prix pour les HD). - Rappelons qu’une des causes de la précarité du marché HD en France est due à la bonne réponse qu’ont su apporter les enseignes d’Hypermarché, décidées à ne pas voir s’échapper leurs clients par une offre économique agressive. - Faire table rase ‘’exorciser les erreurs du passé’’ comme le site Planet Retail, c’est certain que dans l’intensité de la phase de redressement intensive liée à l’arrivée de G. Plassat, et le process de négo avec Dia déjà engagé, ce qui n’était pas une urgence à l’époque, pouvait se transformer en opportunité à la fin des partenariats. . - L’hétérogénéité du réseau Dia est un inconvénient ... mais aussi peut être une opportunité pour Carrefour qui saura réorganiser ce réseau en fonction de l’économie locale, la taille du magasin ... mais surtout peut être de se lancer dans de nouveaux concepts de ‘’black store’’, ces entrepôts sans surface de vente, point relais de click & collect, urbains ou rural. - Voire privilégier des surfaces discount ‘’Supeco’’ sur des zones fortement défavorisées. - Enfin ne pas négliger que cette ‘’réorganisation’’ne peut échapper à la vigilance actuelle du gouvernement français, soucieux des fermetures, des emplois locaux (même si l’on connait le peu de vertu sur ce point des hard discounters … ) et rester dans une offre économique correspondante à l’indice local. La donne devrait donc encore changer..

Source planet retail : http://www.planetretail.net/

Commenter cet article