Amazon teste l’abolition des frontières entre produits ‘’immatériels’’ vendus en streaming et la vente en ligne ‘’d’objets’’ sous licence.

Publié le par le-furet-du-retail

Amazon teste l’abolition des frontières entre produits ‘’immatériels’’ vendus en streaming et la vente en ligne ‘’d’objets’’ sous licence.

Jusqu'à présent Amazon avait bien gardées étanches les frontières entre la vente de produits ‘’dématérialisés’’ (streaming vidéo, émission, séries TV, dessins animés, livres et autres BD) visibles sur Kindle ou autres Tablettes et celles des produits ‘’matériels’’ qui pouvait y être liés. Notamment ''of course'' sur les produits destinés aux enfants.

Ex. le Film Spider man téléchargeables ... et le Spiderman en peluche.

La tentation est pourtant facile et les possibilités de couplages infinies : produits sous licence, jouets liés à BD ou dessin animés, ustensiles liés à l’usage quand il s’agit d’émission TV … Il semble que la tentation soit trop forte et que le leader de la vente en ligne passe en mode test and learn dans ce domaine.

Pour cela Amazon réfléchit avec Hit, une division de Mattel fabricant de jouets, et teste une relation directe entre une bande dessinée très populaires Fireman Sam téléchargeable sur Amazon Kindle et d’autres jouets liés à cette série, mais également d’autres objets ciblés sur la tranche d’âge cible : 2/5 ans….

Pour ce Noêl 2014 Mattel prépare donc une série de 75 BD qui seront vendues exclusivement sur Amazon, et parallélement toute une série d’objets associés qui devraient être proposés lors de la lecture par les enfants de Fireman Sam sur Kindle.

Actuellement : achat du livre ou téléchargement au choix. Et cela ne marche que dans un sens, jusqu'à maintenant les enfants ne pouvait remonter sur le site de vente en ligne durant leur lecture sur Kindle....

Actuellement : achat du livre ou téléchargement au choix. Et cela ne marche que dans un sens, jusqu'à maintenant les enfants ne pouvait remonter sur le site de vente en ligne durant leur lecture sur Kindle....

Pourtant Amazon toujours été très vigilant à ne pas jouer de confusion : ex. un enfant regardant sa série préférée sur Kindle, pouvant remonter sur le site de vente en ligne … et affirme vouloir toujours bien ‘’murer’’ ces activités afin de ne pas pouvoir permettre à l’enfant de faire ce qu’il veut et forcer la vente.

Néanmoins là il s’agit bien dans ce test avec Mattel de faire de la vente ‘’suggestives’’. Alors même si l’enfant ne peut remonter vers le site de vente … à la veille de Noêl il s’agit bien pour Amazon et Mattel de pousser la préconisation d’objets liés à la série directement par l’enfant.

Et cela créerait un nouveau précédent marketing dont les associations de défense conso se sont déjà maintes fois emparées aux USA, et déjà obtenus des limites à ce type de ‘’manipulation’’. 

Par exemple Quartier Libre Kindle est un service d’abonnement streaming donnant l’accès aux enfants à des spectacles pré- sélectionnés, mais où toute barre de navigation est proscrite.

Au-delà de ce test, Amazon pourrait ouvrir rapidement ce système à d’autre catégories plus adultes ? Une nouvelle ère et d’expériences inédites c'est-à-dire celle de la création de contenu mixant immatériel et matériel : par ex. émission de cuisine et ustensiles, bricolage et outils, soins et produits etc..  …. La création de ‘’contenu’’ shoppable immédiatement / le téléachat réinventé ? 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Réparation iPhone Paris 10/06/2014 22:23

Je recommande !